53 ans après sa mort : Patrice E. Lumumba honoré par Martin Köbler

0
135

Special Representative of the Secretary-A travers ses discours, Patrice Emery Lumumba reste présent dans la mémoire non seulement des Congolais et africains, mais aussi de toute la communauté internationale. Bien que vieux de plus cinquante ans, ces discours sont actualisés dans les conférences panafricaines. Voilà qui a suscité la pose d’une gerbe de fleur à son monument par le patron de la Monusco.

Le 54ème anniversaire de l’accession de la République démocratique du Congo à la souveraineté nationale et internationale a été  célébré le 30 juin dernier. Avec le défilé militaire organisé pour les festivités du 30 juin 2014, rien ne peut empêcher  la RDC de s’affirmer en tant que Nation.  Fierté qui est l’œuvre des visionnaires comme Patrice Emery Lumumba, 1er premier ministre, mort il y a de cela 53 ans, a déclaré Martin Köbler, représentant du secrétaire général des Nations-Unies en RDC, le jeudi 3 juillet 2014, lors de sa descente au monument de Patrice Emery Lumumba dans la commune de Limete pour le dépôt de sa gerbe de fleurs.

Bien qu’ayant eu une vie courte, Patrice Emery Lumumba a eu une inspiration pour le continent africain. Les messages qui sont très actuels en Afrique et plus particulièrement en République Démocratique du Congo, prônaient non seulement  l’indépendance judiciaire, mais aussi des institutions de l’Etat, ainsi qu’une justice sociale. Ce caractère visionnaire et courageux de Patrice Emery Lumumba lui confère le statut d’un héros africain. Héroïsme constaté  dans les conférences panafricaines, où ces discours qui sont toujours présents et reflètent la situation que traverse le continent, inspirent les dirigeants lorsqu’il faut analyser et comprendre certaines situation.

A titre illustratif, le patron de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (Monusco) a cité un extrait du discours de Lumumba, prononcé lors d’une conférence à Accra, au Ghana et qui énonce qu’ « il n’y a que les frontières qui nous séparent. Nous avons la même conscience, les mêmes soucis de faire du continent africain, un continent libre et heureux ». Voilà qui a justifie sa présence au monument de Lumumba de lui rendre hommage. Car cette phrase reflète la situation que traversent certains pays africains tel que la République Démocratique du Congo.

Lorsque le représentant du Secrétaire général des Nations-Unies vient rendre hommage à Patrice Emery Lumumba qualifié comme inspirateur des Congolais,  le Congo doit se sentir honoré, a déclaré Douglas Nkulu, Bourgmestre de la commune de Limete. Car, cette présence n’est pas différente de celle du Secrétaire général des nations unies lui-même.  Aujourd’hui, les pays continuent encore à se battre pour défendre leurs frontières.  Ces derniers se renferment au niveau de ses frontières alors que déjà en 1960, les pères fondateurs de l’Union africaine pensaient  que les frontières ne pouvaient pas séparer les nations.

            Il faut signaler que né en 1925, Patrice Emery Lumumba a été assassiné le 16 janvier 1961. L’un des pionniers de l’indépendance acquise par la RDC le 30 juin 1960, il a occupé le poste de 1er Premier ministre. Son combat pour la sauvegarde des intérêts du peuple congolais l’a conduit jusqu’au sacrifice suprême. Quelques années plutard, les Congolais, pour honorer la mémoire de ce combattant l’ont élevé au rond d’héros national. Yves Kadima

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*