2015 : déclocage des salaires de 36.000 enseignants

0
58

Durant l’année 2015, le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS/INC) compte régulariser, essentiellement au niveau du Cycle primaire, la situation salariale de 36.000 enseignants alors qu’ils étaient déjà mécanisés l’année passée. L’information a été portée à la connaissance des enseignants par le Ministre de tutelle, Maker Mwangu Famba, lors d’une double cérémonie de présentation de vœux pour la nouvelle année et de baptême de la revue scolaire «Muana », le samedi 21 février 2015, au Shark Club, dans la commune de la Gombe. A cette occasion, les représentants de tous les partenaires éducatifs nationaux ont répondu à l’invitation du Secrétaire général à l’EPS/INC, Dieudonné Lufunisabo Bundoki.
Invité par le Secrétaire général à l’EPS/INC à venir baptiser la revue « Muana » – une initiative du ministre visant à familiariser les élèves avec l’écriture et la lecture – Maker Mwangu, après s’être acquitté de ce devoir, a réciproqué, de prime abord, à l’endroit  de ses collaborateurs et de tous les partenaires éducatifs venus pour cette rencontre, les vœux les meilleurs qu’ils lui ont adressés et a remercié le Président de la République pour la confiance renouvelée envers sa modeste personne en le maintenant à ce poste. Il a noté que la revue qu’il venait de baptiser a pour objectif d’amener les élèves à aimer leurs études et la lecture. Pour lui, une telle rencontre n’est pas uniquement une occasion de manger et de boire, mais un moment propice pour marquer un arrêt et évaluer ce qui a été fait et décider de ce qu’on doit exécuter aujourd’hui. Examinant 2014, il s’est réjoui
qu’ensemble, on a récupéré à l’école 2 millions d’enfants qui vivaient jusqu’alors en dehors du système scolaire ; de la construction de 500 nouvelles écoles ; de l’augmentation à 16% de la part du budget national réservée au secteur de l’enseignement
Le ministre a aussi signalé qu’en 2015, en dehors de 36.000 enseignants NP qui seront payés, l’utilisation des livres dans les salles de classe doit rester obligatoire pour contribuer  réellement à l’amélioration de la qualité de notre enseignement. Et cela doit être couplé au bon fonctionnement des «Unités pédagogiques» et autres structures d’encadrement des enseignants. Enfin, il a invité tout le monde à s’investir pour mériter la confiance que le Président de la République leur a fait en leur confiant l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté afin que s’améliorent les relations entre les citoyens et la cité.
Auparavant, Dieudonné Lufunisabo a offert au ministre un jeu d’échecs  et lui a expliqué son rôle consistant à mener vers la victoire contre les antivaleurs du secteur, pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement. L’Inspecteur général à l’EPS/INC, Michel Djamba, a dit que cette année, l’amélioration de la qualité de l’enseignement se traduira, plus que par le  passé, par des visites assidues des classes par les inspecteurs et par un renforcement des capacités des enseignants. Les syndicats ont mis aussi cette occasion à profit pour présenter leurs revendications et remercié le gouvernement pour les efforts fournis en faveur des enseignants.                                  SAKAZ

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •