14 Congolais à la rencontre d’Obama à Washington

0
278

obamaL’ambassade des Etats-Unis d’Amérique en RD Congo a présenté, hier mercredi 20 mai 2015 au Centre culturel américain à Kinshasa/Gombe, un groupe de 14 jeunes congolais bénéficiaires de la bourse « Mandela Washington Fellowship » 2015. A en croire Jehan Khaleeli, attachée culturelle de cette représentation diplomatique, il s’agit d’un nouveau programme phare de la Young African Leader’s Initiative(YALI) qui permet de faire venir 500 jeunes leaders aux Etats-Unis, cette année, pour participer à un programme de leadership et de mentorat. « Ces jeunes représentant un bon échantillon de la jeunesse congolaise auront l’occasion d’interagir avec le président Barack Obama au cours d’un Sommet présidentiel à Washington D.C., ainsi qu’avec d’autres responsables du gouvernement des Etats-Unis, de la Société civile et du monde des affaires… », a martelé la diplomate.

En effet, affirme l’Américaine, ce programme de 6 semaines est une occasion pour les récipiendaires d’avoir accès à des possibilités de stage et d’apprentissage exceptionnelles ; de développer leurs entreprises ou leurs projets par l’accès à des millions de dollars dédiés à l’octroi de petites subventions ; et d’adhérer à un réseau d’anciens membres sur toute l’étendue du continent et à l’échelle mondiale pour les aider à trouver des solutions innovantes aux défis communs.

Dans le lot des bénéficiaires, il y a notamment trois jeunes dames (Mariamu Aganze, Christelle Dibata Nsimba et Nina Massangu) et 11 hommes dont Eric Sika, Alex Bahati Okuonzi, Ruddy Kielo Lingela, Jean Félix Mwema, Arsène Tungali, Joachim Nzuzi, Orphée Tamba, Christian Ngalula, Abba Walupakah, Malango Washikala et Steve Zita. Ceux-ci, convient-il de le souligner, proviennent de diverses contrées du pays, notamment Kinshasa, Bukavu, Goma, Mbuji-Mayi, etc.

Interrogée sur l’avantage d’une telle opportunité, Christelle Dibata Nsimba, journaliste et analyste de recherche spécialisée en communication au sein du cabinet du Premier ministre, a indiqué que les formations dont ils bénéficieront permettront de diriger de meilleurs ministères, démarrer et faire prospérer des entreprises et servir leurs communautés. « Nous passerons six semaines dans certaines des meilleures universités qui mettront à notre disposition des formations sur mesure dans plusieurs secteurs tels que gestion publique et administration ; affaires et entreprenariat ; et leadership communautaire… », a souligné celle qui est aussi chargée des visites publiques à la Primature, qui donnent aux citoyens congolais l’opportunité de retracer leur histoire nationale.

Il convient de noter que le Mandela Washington Fellowship se fixe pour mission d’investir dans une nouvelle génération de jeunes leaders africains qui façonnent l’avenir du continent ; de répondre à la forte demande des jeunes leaders africains en compétences pratiques pouvant les aider à améliorer leur travail dans les domaines du service public et des affaires ; d’approfondir les partenariats et les liens existant entre les Etats-Unis et l’Afrique et enfin, de mettre sur pied un réseau prestigieux de jeunes leaders africains qui sont à l‘avant-garde du changement et de l’innovation dans leurs secteurs respectifs.

Tshieke Bukasa & Clément Kabobo( stagiaire IFASIC)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •