Visite d’inspection du Chef de l’Etat de Kinsuka à Kingasani : le premier saut de mouton sera fin prêt en septembre

0
183

Le premier saut de mouton sera fin prêt à la fin du mois de septembre 2019. C’est celui actuellement en construction au niveau de Pompage, à Kinsuka, dans la commune de Ngaliema, dont les travaux sont suffisamment avancés. Tel est l’engagement pris par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi, vis-à-vis des usagers de la route de Kinshasa, à l’issue de la visite d’inspection de ces mini-échangeurs à ériger à travers la capitale, de Kinsuka à Kingasani, en compagnie de son Directeur de cabinet, Vital Kamerhe, ainsi que du gouverneur de la ville Gentiny Ngobila et du Directeur général de l’OVD (Office des Voiries et Drainages).

            Il a notamment passé en revue ceux de Pompage et Delvaux à Ngaliema, des ronds points Socimat et Mandela sur le boulevard du 30 juin à Gombe, d’Assanef sur l’avenue de la Libération à Lingwala, de Debonhomme à Matete, Bitabe (Marché de la Liberté) et Masina/Pascal sur le boulevard Lumumba.

            Selon le constat fait par le Président de la République, qui a recueilli au passage et de vive voix les doléances des milliers de Kinoises et Kinois massés le long des artères empruntée par son cortège ainsi qu’au niveau des sites visités, aucun chantier n’est à l’arrêt, comme l’insinuaient de mauvaises langues. Il a toutefois invité les différentes équipes d’intervention à plus de célérité dans la réalisation des ouvrages.

            Le plus actif est celui de Pompage où, en plus de travaux de construction du saut de mouton, les équipes techniques ont mis en place de grands ateliers de la préfabrication des structures qui seront transportées vers les différents sauts de mouton encore en gestation, dès que seront terminées les études des sols.

            A propos de ces dernières, le Directeur général de l’OVD a indiqué au Chef de l’Etat et sa suite que les opérations de sondage et d’analyse des sols ainsi que de dimensionnement des ouvrages exigent beaucoup de temps et de finesse, afin d’éviter des erreurs de forage dans le processus d’implantation des structures.

            Parmi les facteurs qui retardent la réalisation de ces études, il a épinglé la proximité des habitations, des câbles du réseau électrique et des conduites d’eau avec les voies publiques.

            Parallèlement à la visite des chantiers des sauts de mouton, le Chef de l’Etat a également à inspecter les avenues de l’Université, entre les communes de Kalamu et Ngaba, déjà réhabilitée et rouverte à la circulation automobile, Kulumba, dans la commune de Masina, appelée à relier les quartiers II et III par un pont en construction sur la rivière Mokali, et à servir de voie de désengorgement du boulevard Lumumba, entre les entrées Siforco et BKTF, Poids Lourds, Commerce, Luambo (ex-Bokassa), etc.

            S’agissant des embouteillages dont se plaignent les Kinoises et Kinois depuis le lancement des travaux d’aménagement des sauts de mouton, le Président de la République a donné des instructions strictes aux responsables de la police, afin que leurs éléments règlent désormais la circulation automobile de manière professionnelle. Car, sur les huit bandes réservées à la circulation routière sur des artères telles que les boulevards Lumumba et 30 juin, quatre restent opérationnelles, ce qui ne devrait pas, si les policiers de roulage font correctement leur travail, bloquer la fluidité du trafic.             Autrement dit, les agents de la Police de circulation routière devraient se départir de leur mentalité mercantile de transformation des chantiers des sauts de mouton en « champs de collecte des pourboires (mabonza) » ou de tracasseries visant le rançonnement des conducteurs.                                 Kimp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •