La VVOB au secours des inspecteurs provinciaux

0
150

      En vue d’améliorer la qualité de l’enseignement technique en RDC, précisément dans le secteur agricole, l’Association flamande de coopération au développement et assistance technique (VVOB en sigle) a procédé vendredi 21 novembre 2014 dernier à l’école Belge, à la remise d’un lot de motos auprès des inspecteurs principaux provinciaux des techniques agricoles. Selon Robert Lolekonda, gestionnaire du programme manager VVOB, les actions que mènent cette ONG visent entre autres à renforcer les capacités des inspecteurs et enseignants œuvrant dans  les provinces de Bandundu II (Kikwit), Bas-Congo II (Mbanza-Ngungu)  et Kinshasa Est. Et ce lot de motos, a-t-il expliqué, fait suite à la demande de ces derniers, face aux nombreuses difficultés qu’ils éprouvent pour atteindre certaines écoles éloignées afin d’encadrer le personnel enseignant.
Invité à prendre la parole pour la remise officielle de ces motos, Denis Munangi, Inspecteur principal de l’EPSP, au nom de l’inspecteur général provincial de l’EPSP empêché, s’est dit flatté par les gestes  que ne cesse de poser la VVOB en faveur des écoles. D’où, il a appelé les partenaires œuvrant dans l’enseignement et l’éducation, à se joindre à la VVOB pour aider les différentes inspections à aller de l’avant.
Denis Munangi a en outre recommandé aux inspecteurs provinciaux bénéficiaires, de gérer ces outils précieux en bons pères de famille. Car, a-t-il ajouté, ces kits leur permettront d’effectuer leur travail en toute quiétude.

Par ailleurs, Daniel Makidika, Inspecteur principal provincial de Kin-Est, a au nom de tous les bénéficiaires, fait savoir que la mobilité des inspecteurs provinciaux est l’un des problèmes les plus cruciaux que rencontrent ces derniers. « Il faut qu’ils y aient un bon moyen de transport pouvant permettre aux inspecteurs de se déplacer. Car, on ne peut améliorer la qualité de l’enseignement sans l’accompagnement des inspecteurs, enseignants et chefs d’établissements… », a-t-il affirmé.
Il a toutefois reconnu que depuis l’arrivée de la VVOB avec son programme d’appui aux écoles techniques, beaucoup de réalisations ont été déjà enregistrées à savoir : l’amélioration de la qualité de l’enseignement, la lutte contre la pauvreté grâce à la culture des champs, la mise en exercice des notions apprises par plusieurs élèves à l’école.
Il sied de noter que la VVOB travaille en partenariat avec le ministère de l’EPSP depuis 2006, à travers ses services spécialisés (Inspection de l’enseignement et  direction des programmes scolaires et matériels didactiques). Son programme d’appui contribue au développement de l’enseignement secondaire, technique et professionnel agricole en RDC, pour la période allant de 2014 à 2016.
Hormis cela, la VVOB améliore également les relations entre  les écoles et les marchés d’emplois, appuie les formations des inspecteurs et enseignants, etc. Elle se veut une association sans but lucratif.
Perside Diawaku

LEAVE A REPLY

*