Viols sur les expulsées de Brazzaville : des Congolaises en colère

0
426

IMG_0643L’expulsion des Rdcongolais du Congo/Brazzaville n’arrête pas de soulever des vagues. La dernière réaction en date est celle du « Collectif des Femmes congolaises ». 

Après leur visite au site de Maluku où sont encore  hébergés plusieurs centaines de refoulés, le samedi 31 mai 2014,  ces Congolaises ont exprimé,  par la bouche de leur présidente, la Questeur de l’Assemblée nationale, Elysée Munembwe, leur indignation face aux traitements inhumains et dégradants infligés à leurs compatriotes au pays de Sassou.

Elles se sont engagées à s’impliquer pour que ces violences, qui énervent la dignité humaine et les différentes conventions internationales en matière des droits de l’homme, ne restent pas impunies.

Pour ce faire, ces femmes de la RD Congo ont résolu de mener un Lobbying auprès des  instances internationales compétentes, afin que les  auteurs de ces violences répondent de leurs actes devant les juridictions internationales.

Le « Collectif des femmes congolaises » a également fustigé le faite que ces violences perpétrées contre les ex-Zaïrois qui avaient pourtant offert  dans le passé  l’hospitalité  aux populations du Congo- Brazzaville  pendant la guerre de 1997, ne tiennent pas compte des liens historiques qui unissent   les deux peuples.

Les femmes de la République Démocratique du Congo  ont réaffirmé leur ferme  détermination de poursuivre des actions à l’intérieur et à l’extérieur du pays pour que les victimes de ces violences obtiennent  réparation.

Cette visite tombe à point nommé au moment où les parlementaires de la RDC  conduits par le président de l’Assemblée nationale à l’Assemblée générale de l’APF à Brazzaville viennent d’obtenir grâce   à la diplomatie parlementaire l’arrêt des expulsions massives des RDC Congolais qui ont choisie la République du Congo comme leur seconde patrie.

L’Assemblée des parlementaires francophones a recommandé aux deux Congo de trouver une solution négociée, conformément à la convention de Luanda conclu en mai 2009.

Le clou de cette visite des mamans congolaises à Maluku a été sans nul les différents dons en nature offerts aux expulsés pour soulager dans la mesure du possible, leurs peines.

ERIC WEMBA 

LEAVE A REPLY

*