Vient de paraître : « Document des stratégies pour la transformation des ressources naturelles de la RDC en richesse économique »

0
233

L’ouvrage relève d’une vision d’un scientifique congolais ou mieux d’une interrogation : «Comment gérer les ressources naturelles dont dispose la République Démocratique du

Congo en vue de promouvoir le développement du pays ? ».
Son auteur, Achille Bondo, part du paradoxe congolais – un pays aux
immenses potentialités dont la population croupit dans la misère –
pour s’imaginer des stratégies idoines pour transformer ces ressources
naturelles en véritables richesses au bénéfice de la population pour
assurer le développement intégral du pays.

Le pays est doté d’abondantes ressources naturelles alors que sa
population compte parmi les plus pauvres de la planète. Voilà
l’étonnement au centre des interrogations qui choquent les bonnes
consciences aussi bien nationales qu’internationales, qui ont poussé
l’auteur à la réflexion ayant abouti à la rédaction de l’ouvrage.
Comment faire pour sortir la République Démocratique du Congo de la
pauvreté et l’engager sur la voie du développement ? C’est la
principale question ayant conduit à la proposition des pistes de
solution en vue de corriger le paradoxe congolais qui bouleverse les
têtes pensantes.
L’auteur fait le point sur la dotation factorielle, l’intérêt
économique et le taux d’exploitation des ressources de la RDC, avant
de faire la revue historique de la trajectoire de l’économie
congolaise sur une période de près de 100 ans, allant de 1920 à 2016,
pour chuter sur les stratégies transversales, sectorielles, et de
financement d’un programme national de mise en valeur des ressources
naturelles.
Comme toute œuvre humaine qui demeure toujours perfectible, l’ouvrage
se veut un outil de travail appelé à être enrichi par des réflexions
d’autres experts nationaux et étrangers. L’objectif étant de doter la
République Démocratique du Congo d’une stratégie nationale de
valorisation de ses richesses naturelles de base. Autrement dit, des
richesses à même de contribuer de manière significative à la
satisfaction des besoins de base de la population, et qui ont un
impact visible dans l’activité économique nationale. Il s’agit
notamment des ressources en eau, énergétiques, minières, agricoles
ainsi que forestières.
« Le Document des stratégies pour la transformation des ressources
naturelles de la RDC en richesse économique » a été porté sur les
fonts baptismaux le samedi 27 janvier, en la salle des conférences de
la Cathédrale du Centenaire protestant, par le n°1 de l’Eglise du
Christ au Congo (ECC), le Révérend Docteur André Bokundowa-Bo-Likabe.
De nombreux scientifiques congolais issus de divers horizons
socioprofessionnels ont pris part à la cérémonie qui s’est déroulée en
deux temps, à savoir : l’exposé sommaire de l’auteur en guise de
présentation de son livre, et l’échange enrichissant qui s’en est
suivi.
On rappelle qu’Achille Bondo, économiste de l’Université de Kinshasa,
n’est pas à sa première expérience en matière d’édition. Il est auteur
de plusieurs publications et articles scientifiques dont « Le Plan de
Dieu pour la RDC ou la solution au paradoxe potentiel immense-pauvreté
absolue (2005) », « Jésus Christ, lumière du monde en proie à
l’incertitude et au désespoir (2009) », « L’eau, principale ressource
économique et enjeu stratégique majeur pour la RDC (2010) ».
Dom