Victor Makwenge a inauguré le nouveau bâtiment du PEV

0
24

Le ministre de la Santé publique, Victor Makwenge Kaput a réceptionné et inauguré mardi 04 mai 2010, le nouveau bâtiment construit pour le Programme Elargi de Vaccination (P.E.V.) sur l’avenue de la Justice, dans la commune de la Gombe. Plusieurs personnalités du monde politique et diplomatique et des représentants des agences du système des Nations Unies ont participé à cette cérémonie. Victor Makwenge a remercié l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (Gavi) qui, par  les financements qu’elle a consentis en faveur du Programme Elargi de Vaccination, a rendu possible l’acquisition de ce bâtiment. Faisant un pas en arrière, il constate qu’il y a à peine douze mois, sur ce site se dressait encore un bâtiment vétuste et morose qui abritait quelques bureaux de la direction du PEV. Mais aujourd’hui, à la place se dresse une nouvelle construction plus confortable et offrant de manière incontestable de meilleures conditions de travail.

Il a inscrit cette réalisation dans le cadre du Programme des Cinq chantiers initié par le Président de la République. Il a invité des personnes de bonne volonté pour qu’elles apportent aussi leur contribution et leur appui aux actions du gouvernement de la République par l’effort d’équipement de ce beau bâtiment en mobiliers et outils informatiques, de manière à relever la qualité du travail dans un cadre désormais propice à l’éclosion des performances.

Auparavant, l’ADG de l’entreprise « EGB » qui a construit le bâtiment a expliqué les caractéristiques techniques de l’ouvrage : une salle de réunion d’une capacité d’au moins quatre-vingt personnes ; une cafétéria de vingt personnes ; une salle d’attente ; une réception ; deux blocs sanitaires ; sept bureaux et une logette. A l’étage il y a un bureau du médecin directeur comprenant une salle de réunion de douze personnes et toilettes et douche intérieure ; un bureau pour le médecin directeur adjoint avec sanitaires ; un secrétariat du médecin directeur et une autre pour le médecin directeur adjoint ; douze bureaux et un bloc sanitaire.

SAKAZ

LEAVE A REPLY

*