Ce vendredi à Notre Dame du Congo : une messe en hommage aux morts du 31 décembre

0
374

A la demande des Laïcs catholiques, le Cardinal Laurent Monsengwo
Pasinya, Archevêque de Kinshasa, va officier un culte religieux en
hommage aux morts et blessés de la marche du 31 décembre 2017,
réprimée dans le sang par les forces de l’ordre et de sécurité
congolaises. Les professeurs Isidore Ndaywel et Thierry Nlandu,
principaux initiateurs de la manifestation sus évoquée, en appellent à
une forte participation des chrétiens catholiques de Kinshasa et
d’autres membres de la société kinoise épris de paix et de justice.

Programmée à 10 heures du matin, ce culte religieux se veut un moment
de recueillement et de solidarité avec les morts ainsi que les blessés
ayant survécu aux barbaries policières et militaires, dont certains se
trouvent toujours entre la vie et la mort. Le Comité Laîc de
Coordination a d’ores et déjà fait savoir, au lendemain des événements
sanglants de la Saint Sylvestre 2018, qu’il n’allait bas baisser les
bras. D’autres actions de protestation contre le calendrier électoral
de la CENI, qui renvoie les élections présidentielles, législatives
nationales et provinciales au 23 décembre 2018, ainsi que contre la
non mise en œuvre intégrale de l’Accord du Centre Interdiocésain, sont
prévues.
L’adhésion massive des populations congolaises à la marche du 31
décembre 2017 a convaincu Laïcs catholiques de la détermination des
Congolais à obtenir l’alternance au sommet de l’Etat dans les délais
les plus courts, même au prix du sacrifice de leur sang.

Eric Wemba