V.Club, Daring et Mazembe passent…Lupopo trépasse !

0
13

Trois des quatre clubs congolais de football engagés en compétitions africaines se sont qualifiés, le week-end dernier, dans la douleur. Très critiqué après son décevant match nul (0-0) du match aller face au Canon 105 FC du Gabon, le Daring Club Motema Pembe a créé une agréable surprise en allant s’imposer, à Libreville, le samedi 03 avril 2010, sur le score d’un but à zéro. On croit savoir que l’arrivée d’un nouveau président – un candidat de compromis – à la tête de son comité de direction, a mis d’accord les clans antagonistes qui empoisonnaient l’atmosphère en son sein.

Le capitaine Bokesse et ses coéquipiers Matampi, Kitoti, Diavita et autre Isama sont à présents libérés psychologiquement pour signer un parcours que l’on veut riche en performances dans la Coupe de la Confédération. Désormais, ils n’auront plus droit à l’erreur. La hantise d’une élimination précoce, à l’image de l’année dernière, est conjurée.

Le même samedi, au stade des Martyrs, l’AS V.Club, pointée favorie compte tenu de son match nul flatteur de l’aller à Yaoundé, est passée à côté de la catastrophe face à l’équipe de  Panthère (3-2), pourtant réduite à dix unités depuis la première période. La qualification ne lui a souri que dans le temps additionnel.

Pourtant, les vert-noir ont entamé la partie sur des chapeaux de roues, ouvrant le marquoir dès la première minute. L’exclusion définitive d’un joueur camerounais et l’arrivée d’un second but paraissaient avoir scellé le sort de Panthère. Menés par 2-0 et numériquement inférieurs, les joueurs de Panthère ont fait preuve des ressources physiques inépuisables et d’une organisation du jeu remarquable qui leur ont permis de réduire l’écart peu avant la mi-temps. Complètement dépassés, les acteurs vert-noir, ont pris un second but assassin, synonyme de leur élimination. Au moment où tout espoir semblait perdu, le but libérateur est intervenu dans les arrêts de jeu.

Comme si le scénario de V.Club avait échappé au TP Mazembe, ce club champion d’Afrique en titre s’est montré lui aussi brouillon le dimanche 04 avril au stade des Martyrs, face à l’équipe de l’Armée Patriotique Rwandaise. En effet  après avoir facilement trouvé le chemin des buts à la 7me minute par Trésor Mputu, le onze noir-blanc s’est laissé prendre au piège du faux rythme imprimé au jeu par les joueurs rwandais. En dépit de l’exclusion d’un premier joueur au milieu de la première période et d’un second en deuxième période, Mazembe n’arrivait pas à inscrire le but de la délivrance. Mputu, Kaluyitukadioko, Patou Kabangu, Lusadisu, Bedi Mbenza, Mihayo et même Kuluta se sont illustrés par un festival de ratages, au point de s’exposer aux contres meurtriers de leurs adversaires.

C’est finalement à la 72me minute que Patou Kabangu, parti à la limite du hors-jeu sur une balle en profondeur de Mputu, a réussi le second but. Bien que réduits à 9, les joueurs de l’APR ont continué à faire peser la menace d’une remise en question de la qualification de Mazembe.

Le FC Lupopo, battu à l’aller (0-1) il y a deux semaines au stade des Martyrs, n’a pu opérer le miracle face à Power Dynamo du Zimbabwe, hier dimanche 04 avril 2010. Les « Lumpas » se sont de nouveau inclinés, par le même score d’un but à zéro. A dire vrai, personne ne pouvait parier sur la qualification des jaune-bleu, au regard de leur pâle prestation du match aller.                          

 Jacques Kimpozo

 

LEAVE A REPLY

*