V.Club à l’assaut de Malekesa

0
31

L’Association Sportive V.Club de Kinshasa donnera l’assaut au Tout Solide Malekesa de Kisangani dans son antre du stade des Martyrs, dimanche, en groupe A, à l’occasion de la 5ème et avant-dernière journée du 2ème tour du 15ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

A la fin de la manche aller, le dimanche 11 avril, au stade Lumumba, au chef-lieu de la Province Orientale, les salves de Magola (28ème) et Mbangi Ndaya (76ème) avaient fait fondre la solidité du «onze» vert et blanc boyomais, battu par 2-0. Qu’en sera-t-il la journée dominicale prochaine quoiqu’un match ne ressemble jamais à un autre ?

Le même jour, dans le même groupe, à Matadi, le Tout Capable Elima essaiera de rectifier le tir face à l’Association Sportive Nika de Kisangani après sa déconvenue enregistrée (1-2), chez lui, devant l’AS V.Club de Kinshasa, il y a deux jours. Il pourra certainement se souvenir que lors de son passage à Kisangani et alors qu’il avait la totalité des points, cet adversaire avait été le seul, en ce moment-là, à le contrarier, le dimanche 24 mars, au cours de la 3ème journée, en parvenant à arracher in extremis le nul (1-1).

En groupe B, la 4ème journée démarre ce vendredi dans la ville portuaire avec l’accueil que l’équipe locale de l’AS Veti va réserver au FC Saint Eloi Lupopo de Lubumbashi. Sur ses terres, le club vert et noir du Bas-Congo saura-t-il se transformer en ogre quand l’on sait que, le 24 mars écoulé, au stade des Martyrs – le stade de la Kenya de Lubumbashi étant fermé pour raison de la pose de la pelouse artificielle -, il s’était incliné sur la marque étriquée de 3-4 devant des «Cheminots» lushois plus servis par la chance ? Laissons l’avenir venir…

V.Club, toujours la même alerte au 2ème tour !

Par ailleurs, ce qui s’est passé mercredi au stade Lumumba, à Matadi, est du déjà vu pour l’AS V.Club de Kinshasa à cette étape de la compétition nationale où cette alerte est fréquente.

Humilié à la maison, c’est-à-dire au stade des Martyrs, à Kinshasa, le mardi 16 mars dernier, par le TC Elima, surprenant vainqueur par 3-1, à l’ouverture du 2ème tour, V.Club s’est ressaisi en renversant les pronostics et en le battant à son tour, 1-2, dans son fief.

Le plus surprenant est que cette situation tend, chaque fois, à se répéter au 2ème tour du championnat de la LINAFOOT.

En 2007, dans la 12ème édition, en groupe B basé à Matadi, et composé de l’AS Makila de Kikwit et du SC Cilu de Lukala/Bas-Congo, celui-ci avait fait sensation en culbutant l’AS V.Club de Kinshasa, 1-0, dès la 1ère journée, le mercredi 14 février. Les deux équipes ayant passé à la moulinette, à l’aller et au retour, le représentant de la province de Bandundu, la partie de la vérité avait laissé la victoire au team vert et noir kinois, 0-3, à la clôture, le dimanche 25 février. Lequel s’était adjugé au finish la première place qualificative pour le tour final en compagnie du SC Cilu, repêché comme meilleur perdant.

Le 13ème championnat, en 2008, en groupe B, encore à Matadi, avec le FC Molunge de Mbandaka et l’AS Veti de Matadi, même scénario avec un succès du dernier nommé, 1-0, le dimanche 10 février, devant l’AS V.Club de Kinshasa. Tenue en échec, 0-0, par un Veti accrocheur au retour,  elle n’avait eu la vie sauve en accédant au tour final que grâce aux «cartons» infligés à la formation de la province de l’Equateur, donc à un excellent goal-différence qui lui offrait l’un de deux postes des meilleurs perdants.

En 2009, en groupe A des quarts de finale, au stade des Martyrs, la 2ème journée avait été amère pour l’AS V.Club  de Kinshasa désillusionné devant son public, 0-2, par l’AS New Soger de Lubumbashi, le lundi 27 juillet. La revanche avait eu lieu lors de la 4ème journée, au même endroit, le mercredi 5 août, avec une courte mais précieuse victoire par 1-0.

Ceci signifie que le 2ème tour du championnat national quoique négocié très difficilement, le frein vient plutôt du tour final où, quelles que soient les dispositions prises, le trophée demeure toujours hors de portée, à l’exception de 2003. En sera-t-il de même cette saison encore ? La question reste posée…

SIKI NTETANI MBEMBA

LEAVE A REPLY

*