V.Club à Kinshasa avec des estropiés

0
44

Mercredi à 10h11’, la délégation de l’AS V.Club est rentrée à Kinshasa en provenance de Lagos via Nairobi, au Kenya.

 Des estropiés sont descendus de l’avion.  Preuve de la violence physique subie par ses membres au stade Enyimba, à Aba, dans le sud-est du Nigeria, dimanche à l’occasion du match retour des 8èmes de finale de la 7ème Coupe de la Confédération, contre l’équipe locale. Sous l’arbitrage de Sylvester Kirwa du Kenya, la tricherie lui avait permis de refaire son retard en l’emportant également par 3-0 – même score en sa défaveur à l’aller à Kinshasa – avant de s’imposer , lors de la deuxième série, à l’épreuve des tirs au but 7-6.

 Le directeur général faisant office de secrétaire général de la Fédération congolaise de football association (FECOFA), Do Grégoire Badi Ediba Elonga, a un gros bandage à l’arcade sourcilière droite et se plaint des côtes endolories. Un scannage lui sera nécessaire pour un diagnostic profond du mal dont il souffre réellement, selon Dr Jean-Pierre Bungu Kakala consulté. Le demi défensif Chico Bafuta, montré groggy sur les images diffusées et prises pendant l’agression collective au stade d’Enyimba, présente une poitrine blessée. Le gardien Nelson Lukong traîne une jambe touchée. La tête du stopper Pambani est entourée d’un bandage protecteur. Les envoyés spéciaux de Digital Congo tv, Papy Ali Kumba Kisaka a son bras droit en bandoulière et Jean-Luc Kapend boîte au point de plier difficilement sa jambe gauche après la séquestration et la bastonnade dont ils avaient été l’objet. Leurs instruments de travail avaient été confisqués mais, heureusement, une deuxième caméra – dissimulée – a pu garder sur pellicule toutes les scènes effroyables d’avant-match. Rien donc sur la séance de reconnaissance du terrain de la rencontre de samedi, comme le prévoit pourtant le règlement des compétitions de la CAF (Confédération africaine de football), l’appareil utilisé ayant été arraché à son propriétaire ainsi que les portables ayant servi dimanche à assurer le reportage en direct du match dans ses 20 premières minutes.
 L’œil de la caméra de Digital Congo démontre tout de même que l’assaut avait vraiment été rude et sans ménagement. Un groupe conduit par le 2ème vice-président de la FECOFA (FECOFA), Kwim Lay, a quitté Kinshasa hier pour Le Caire, en Egypte, siège de l’organe suprême du football continental afin de soutenir le recours introduit par la partie congolaise pour que soit sanctionné, en bonne et due forme, le club coupable de tricherie.
 D’ailleurs, à cause de l’indisponibilité de plusieurs de ses joueurs, l’AS V.Club a demandé, au comité de gestion de la Ligue nationale de football (LINAFOOT), le report de son match contre le TC Elima de Matadi, programmé samedi prochain au stade Lumumba de la ville portuaire et comptant pour la 4ème journée du 2ème tour du 15ème championnat national.

SIKI NTETANI MBEMBA

LEAVE A REPLY

*