Université de Kinshasa : Constant Nkole wa Nkole proclamé docteur en droit

0
46

Depuis le vendredi 13 juillet 2018, celui qui dispensait jusque-là des cours pendant une dizaine d’années en tant que chef des travaux à la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa, a changé de statut.

Il est entré dans la « cour des grands ». Il participera désormais aux réunions du conseil de Faculté de Droit en qualité de professeur. Il s’agit de Constantin Nkole wa Nkole, appelé affectueusement «Constant»par les intimes.

Il a choisi un sujet jamais abordé jusqu’ici par ceux qui l’ont précédé en la matière à savoir « Plaidoyer pour le renforcement des droits de l’enfant à père juridique en droit congolais ».
Encadré par celui qu’il assistait depuis qu’il fut retenu assistant jusqu’à atteindre le grade de chef des travaux, en l’occurrence le professeur Bompaka Nkeyi, Constant Nkole a défendu sa thèse avec brio devant un jury costaud composé de la doyenne de la faculté, Kenge Ngomba Tshilombayi comme présidente, assistée du professeur Mbongo Pasi comme secrétaire, et des professeurs Mwanzo Adin’Aminye, Kola
Gonze et Lutumba wa Lutumba comme membres. La direction de la séance
était assurée par le Recteur Ngoma ya Nzuzi en personne.
A l’issue des échanges très nourris des questions et réponses,
suggestions et autres propositions comme cela demeure de pratique pour
tout travail scientifique, le jury a décerné au récipiendaire la
mention : «La plus Grande Distinction».
On rappelle que Constant Nkole wa Nkole a connu un cursus d’études
non interrompu. Après ses études primaires à l’E.P Bena-Leka I
sanctionnées par l’obtention du certificat d’Etat, puis suivies du C.O
(cycle d’orientation) à l’Institut Mpokolo, dans la cité de Bena-Leka,
territoire de Demba dont il est originaire, dans la province du Kasaï
Central, Constant Nkole wa Nkole est allé poursuivre ses études
secondaires dans l’ex-province de Bandundu, plus précisément dans le
territoire de Popo-Kabaka, où il a obtint son diplôme d’Etat en
Scientifique. Et en 1989, il prit son inscription à l’université de
Kinshasa comme à la Faculté de Droit. Retenu assistant après les
études universitaires, il a poursuivi le cycle doctoral couronné
aujourd’hui par l’obtention du titre de professeur d’universités.
Dom