Unikin : grève suspendue !

0
60

Déclenchée le lundi 04 avril 2011, la grève des professeurs de l’Université de Kinshasa a été suspendue hier mercredi 13 avril. Mais avant de trouver le compromis, une vive tension a régné dans l’Amphithéâtre Mgr Gillon, où les avis étaient partagés entre les ténors du maintien de la grève et ceux qui préconisaient la reprise du travail. Les uns reconnaissaient les efforts fournis par le gouvernement dans le sens de l’apurement des arriérés de salaires et de l’avancement du dossier relatif au Statut Particulier du Professeur tandis que les autres accusaient l’exécutif national de chercher à gagner du temps pour les rouler de nouveau dans la farine.

Afin de compte, les deux tendances ont accordé leurs violons, dans le souci de ne pas sacrifier la jeunesse, le socle du Congo de demain. La suspension de la grève n’est en réalité qu’une mesure transitoire, qui peut être cassée à tout moment. Un professeur s’exprimant sous le sceau de l’anonymat a souligné que « nous reprenons tout en restant vigilants face à tout ce qui se passe  au ministère de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ». 

Quant à un étudiant, il a dit : « Nous reprenons les cours, mais nous invitons le gouvernement à réagir les plus vite possible, afin que cette situation de grève ne se reproduise plus, car elle nous décourage et nous déconcentre ». Ci-dessous, la « Déclaration de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa (Apukin) ».

 

Dorcas Somwe

Déclaration des professeurs de l’Université de Kinshasa

Réunis ce jour en Assemblée Générale Extraordinaire, les Professeurs de l’université de Kinshasa ont fait le point sur le mouvement de grève qu’ils observent depuis 11 jours.
Il convient de rappeler que  le 02 avril, ils avaient  décidé d’arrêter toutes les activités académiques pour ces raisons, à savoir :
a) l’engagement non tenu par le Gouvernement d’obtenir la promulgation du statut Particulier des Professeurs de l’Enseignement supérieur, Universitaire ; et
b) le non payement d’’une partie du salaire des Professeurs  en l’occurrence  la Prime de Fonction Académique amputée au Ministère des Finances depuis le mois de septembre 2010.

A l’issue de leurs échanges de ce jour, les Professeurs de l’université de Kinshasa constatent avec satisfaction que le Gouvernement vient de réagir positivement à une partie importante de leurs revendications.
Face à cet acte de responsabilité, les Professeurs décident de répondre par un geste supplémentaire de bonne foi. Ainsi, l’Assemblée Générale des professeurs prend ra résolution de suspendre le mouvement de grève actuel. Les activités académiques peuvent reprendre normalement.

Entre temps, les Professeurs de l’Université de Kinshasa prennent la communauté nationale à témoin et insistent sur ce qui suit :

1. Ils espèrent que le Gouvernement respectera son engagement de faire promulguer ‘dans les meilleurs délais, le statut Particulier des Professeurs de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, dont la noblesse de la profession et l’exigence d’un Statut spécifique sont reconnues par la Constitution de la République  en son Article 36 alinéa 5 ;
2. Conformément au Protocole d’Accord du 10 avril 2010, il est prévu, à l’article 3, un dernier effort d’amélioration salariale dans le cadre du Budget 2011. Ce point fera l’objet d’une prochaine Assemblée des Professeurs.
3. Enfin, les Professeurs appellent au respect strict du contrat d’Achat des véhicules signé entre AUTO TRANSPORT COMPANY  en sigle ATC et le comité exécutif de l’APUKIN représentant l’ensemble du corps professoral du pays. Au terme duquel seule l’APUKIN est habilitée à dresser la liste des professeurs bénéficiaires et à assurer la distribution jusque dans les coins et recoins du pays.

Fait à Kinshasa, le 13 avril 3011
Pour l’Assemblée Générale,

Prof. Kitombole Tshovu
Président
Prof. Mbadu Kia Manguedi
Secrétaire Rapporteur

LEAVE A REPLY

*