Une vendeuse de pains réduite en bouillie

0
33
Un accident bizarre s’est produit le jeudi 14 juin vers 3 heures du matin au croisement des avenues Kasa-Vubu et Masimanimba, à la frontière entre les communes de Kalamu et Kasa-Vubu. Une vendeuse de pains non identifiée a été cognée par voiture en pleine vitesse, au moment où elle traversait la chaussée, avec sa bassine sur la tête. Projetée violemment contre le macadam, elle a été écrasée peu après par un véhicule-remorque qui arrivait en trompe.
Déchiquetée, sa dépouille s’est répandue en morceaux sur l’avenue Kasa-Vubu, sur le tronçon compris entre les avenues Masimanimba et Luozi. Le spectacle était interdit aux cardiaques.
Ce qui a quelque peu révolté les badauds, c’est le fait que quatre heures après l’accident, les morceaux de chair n’étaient ni toujours pas évacués. Emues, de bonnes volontés se sont organisées pour rassembler les restes de la victime dans un morceau de drap et les acheminer vers une morgue de la place.
 
Iziana Lubuele et Jacques Kashala (Stg/ Ifasic)

LEAVE A REPLY

*