Une « Maison de la Jeunesse » en gestation à Kinshasa

0
106

IMG_9359 Plusieurs  associations des jeunes se sont réunies le samedi 22 mars 2014, à la maison de laïcité de Kinshasa située sur la 10ème rue dans la commune de Limete, dans le but d’élaborer le plan de mise en œuvre du projet «Maison de la Jeunesse».  Il s’agit d’un siège commun de toutes les organisations des jeunes congolais dont le but est de promouvoir et d’accompagner leurs initiatives. Cette rencontre  a été marquée par la présence de l’ex-ministre de l’Information, Didier Mumengi, par ailleurs parrain du projet.

En effet, la création de la «Maison de la Jeunesse» découle de plusieurs constats, notamment l’absence des cadres idéaux permettant aux jeunes de se réunir, le déficit des mesures d’accompagnement pouvant appuyer les initiatives des jeunes porteurs des talents, etc.

  Ainsi, pour redonner espoir à ces jeunes qui se sentent abandonnés à eux-mêmes, Trésor Kasia, l’un des initiateurs de ce projet, estime faire de ce cadre un lieu de formation sur les opportunités d’emploie. En clair, tous les jeunes pourront avoir une orientation par rapport à leur profil et également l’éducation à la citoyenneté. En plus, le public s’en servira pour se documenter sur les questions de la jeunesse congolaise sur tous les plans.

S’agissant de la stratégie de mise en œuvre  de ce projet, Trésor Kasia a souligné que cela dépendra de l’engagement des jeunes eux-mêmes à travers des contributions volontaires. Après ce travail, ils vont se lancer dans une campagne de mobilisation  des jeunes à adhérer et à contribuer financièrement, afin de mobiliser des ressources pouvant aider le réseau à trouver un siège commun et  l’ équiper matériellement ( outils informatiques, matériels de bureau,…).

Prenant à son tour la parole, Didier Mumengi  a parlé du bien fondé d’un document pouvant servir d’appui au projet «Maison de la jeunesse». Selon lui, le plan média ne suffira pas à lui seul pour assurer la visibilité de ce projet, car les propos ne sont toujours pas bien emmagasinés étant donné que chaque information a sa durée de diffusion. Mais le document (livres, brochures,…), qui va reprendre tous les projets de cette plateforme, permettra à tout le monde de le lire et comprendre de quoi il est question. Il sera en quelque sorte un plan architectural de la maison en construction qui va aussi aider les générations futures à poursuivre les idées initiales du réseau.

D’ores et déjà, il s’est engagé à contribuer pour que ce projet prenne corps et promis d’afficher toujours un comportement digne d’un frère modèle.

Il sied de noter que la «Maison de la jeunesse» sera opérationnelle dans trois mois, selon Trésor Kasia.

                                                                                                                      Perside DIAWAKU

LEAVE A REPLY

*