Une élève trouvée morte derrière leur Maison

0
22

A l’époque, plus précisément en 1965, le terme avortement n’était pas du tout connu chez les jeunes.les parents assumaient leurs responsabilités. Ils consacraient plus le temps au dialogue en famille qu’à d’autres choses, afin de préparer l’avenir de leurs enfants. Mais actuellement nous constatons que l’éducation est par terre. C’est tout simplement parce que tout le monde cherche à sortir pour trouver de quoi nourrir sa famille et revenir tard. Or sans éducation l’enfant sera unitile dans la société.

C’est le cas avec Nana Mujinga, avoisinant 18 ans, élève au complexe scolaire Mafema, située à Binza upn dans la commune de Ngaliema, habitant Ozone, au quartier Manenga dans la commune du même nom, a été trouvée morte ce mardi derrière leur maison étalée  tout près de la toilette

D’après les informations reçues auprès d’une de ses copines, Nana portait une grossesse de 4mois et voulait s’en décharger parce que Erick propriétaire de la situation faisait semblant de ne pas reconnaitre la grossesse. Il aurait recommandé un temps d’observation à la victime, question de laisser d’abord agir les premiers soins reçus auprès d’une infirmière, lors de la consultation pour confirmer réellement son état. 

Malheureusement Mujinga pressée qu’elle était, n’a pas pu se confier à une infirmière, elle a par contre préférée être soignée par une stagiaire qui n’a aucune expérience. Tout simplement parce que c’était tic-tac. C’est après avoir pris des vermifuges puissants prescrits par la stagiaire, que la victime a rendu l’âme quelques temps après .Or il aurait demandé a la victime de retourner chez l’infirmière deux semaines après, pour le contrôle. Les parents éprouvés ne savent à quel saint se vouer. 

Le corps de la victime a été acheminé à la morgue de l’hôpital de référence de Kinshasa, en attendant les cotisations auprès de la famille. Quant à la stagiaire, elle a été conduite à un sous-ciat de la police le plus proche pour des raisons d’enquêtes.             

Muriel Kadima   

 

LEAVE A REPLY

*