Undugu exige le désarmement des groupes armés opérants à l’Est de la RD Congo

0
31

miliciens_kata_katangaDans le but d’apporter sa contribution  au dialogue national qui aura lieu le 4 septembre 2013 à Kinshasa, une organisation membre de la société civile œuvrant pour la paix et la prévention des conflits en RDC, a tenu une réunion axée sur la boite à images pour une véritable cohésion nationale. C’était mercredi 28 août 2013, dans la commune de kintambo.

Jean-René Swedi Kimema, président de cette organisation non gouvernementale dénommée UNDUGU SERGIO de MELLO, c’est-à-dire  «la fraternité fondée sur une véritable cohésion» a les suggestions proposées par sa plate-forme.

En ce qui concerne la gouvernance, la démocratie et la réforme institutionnelle, « UNDUGU  SERGIO De  MELLO » préconise la bonne gouvernance, le respect de la constitution et des droits de l’homme, la consolidation de la démocratie, l’indépendance, etc.

Concernant l’économie, le secteur productif, et les finances publiques, cette  association sans but lucratif, suggère l’intégration économique, l’industrialisation, la réhabilitation des infrastructures de base, la fiscalité horizontale, la modernisation de l’administration fiscale, la valorisation des cadres universitaires des administrations fiscales, la réforme des finances publiques, etc.

            Par rapport au point consacré au désarmement, à la démobilisation, à la réintégration sociale et au rapatriement des troupes armées, l’asbl  UNDUGU SERGIO DE MELLO exige le désarmement de tous les groupes armés opérant à l’Est de la RDC et partout ailleurs dans la région des Grands Lacs, l coupure de ces groupes armés de leurs bases arrières dans le pays limitrophes de la RDC, la démobilisation et le rapatriement de tous les éléments appartenant aux groupes armés  dans leur pays d’origines et leur réintégration sociale, l’arrestation de tous les criminels des guerres et des crimes contre l’humanité et leur traduction devant la justice, etc.

En ce qui concerne les conflits communautaires, la paix et la réconciliation nationale, UNDUGU SERGIO DE MELLO, propose que le travail se fasse au niveau de chaque individu, de chaque communauté  et de l’Etat, afin de permettre à chaque acteur d’être en harmonie avec son environnement proche et lointain. UNDUGU  souhaite que les concertations nationales soient clôturées par la signature d’un pacte de fraternité et de solidarité nationale.

            Pour la décentralisation et le renforcement de l’autorité de l’Etat, UNDUGU SERGIO DE MELLO  suggère la rétrocession  effective  des moyens aux entités administratives décentralisées, l’organisation des élections urbaines, municipales, locales, … de manière à doter les entités locales des autorités ayant le mandat populaire, etc.

            Au cours de cette conférence, le numéro un de l’asbl UNDUGU SERGIO DE MELLO Jean Réné SENDWE, a énuméré quelques actions de l’Etat sur chaque individu et sur chaque communauté de base. Il a martelé que l’Etat doit assurer la règlementation des activités liées à l’éthique, à la morale, une bonne éducation, la protection et l’épanouissement de chaque citoyen. Il doit garantir l’accès aux soins de santé primaire et aux services sociaux de base, l’égalité des chances à chaque citoyen et la protection sociale, économique et culturelle de chaque communauté, la justice distributive et l’équilibre de développement. Il doit protéger les communautés nationales contre les influences socio-économiques des villes frontalières de la RDC, etc

 MURKA

LEAVE A REPLY

*