Un week-end chaud pour V.Club, DCMP, Lupopo et Mazembe

0
43

Le calendrier conçu par la Confédération africaine de football (CAF) prévoit, pour les 12 pays ayant le privilège d’aligner 4 clubs dans ses deux compétitions existantes, d’avoir deux d’entre eux à l’extérieur et les autres à la maison, le même week-end.

 

Ç’avait été le cas en 16èmes de finale aller lorsque, le dimanche 21 mars 2010, dans la 14ème Ligue des champions, le TP Mazembe de Lubumbashi s’était retrouvé au stade Amahoro, à Kigali, contre le FC APR (Armée Patriotique Rwandaise) alors que, de son côté, le FC Saint Eloi Lupopo, également de la capitale cuprifère, s’était produit au stade des Martyrs, à Kinshasa, face au FC Dynamos du Zimbabwe. Bien avant, le samedi 20 mars, dans la 7ème Coupe de la Confédération, le stade Ahmadou Ahidjo, à Yaoundé, avait accueilli l’AS V.Club de Kinshasa, opposée à l’équipe camerounaise de Panthère du Département de Ndé dont le chef-lieu se trouve être Bangangté, tandis que, le même jour, dans l’amphithéâtre pierreux de la Commune de  Kinshasa, le DC Motema Pembe de Kinshasa avait reçu la formation militaire gabonaise du Football Canon 105.

Ici, le vainqueur de la 45ème Coupe du Congo s’était montré de force égale, 0-0, avec le FC 105 alors qu’au même moment, dans la capitale du Cameroun, le club vert et noir, 3ème au 14ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT), avait forcé le nul, 1-1, en revenant à la marque entamée par l’adversaire jaune et vert (23ème) grâce à Matadi (32ème). Dans l’épreuve-reine, les «Corbeaux», tenants du titre étaient tombés à Kigali, 0-1, sur une salve de Ngabo Abel (89ème) et, une demi-heure plus tard, à Kinshasa, les «Cheminots» avaient mordu également la poussière devant les porteurs des maillots bleu et blanc zimbabwéens sur le même score, 0-1, suite à un essai de Cutabert Malajila (69ème).

En général, le week-end sera chaud pour les quatre représentants de la RDC sur la scène continentale. A regarder cependant de près et avec objectivité, le FC Saint Eloi Lupopo semble être le plus mal loti. Son déplacement paraît des plus périlleux surtout qu’il n’est pas parvenu à se créer une bonne ambiance psychologique en battant très difficilement l’AS Veti de Matadi (4-3), après avoir terriblement souffert dans le dernier quart d’heure de la partie, le mercredi 24 mars, pour le compte de la 2ème journée du 2ème tour du 15ème championnat de la LINAFOOT). Les rencontres amicales livrées par la suite l’ont un peu plus poussé dans le désarroi: Léopard de Dolisie/Congo, vainqueur par 1-4, le lundi 29 mars, et défaite aussi devant le FC MK de l’EPFKIN (Entente provinciale de football de Kinshasa), 1-2, le mardi 30 mars. Dans la condition actuelle, il faudra aux acteurs bleu et jaune puiser dans leurs ressources profondes pour opérer le miracle attendu. C’est ce qui leur est vivement souhaité pour ne pas prendre la porte de sortie à ce niveau de la compétition.

Toujours, en Ligue des champions, le TP Mazembe a le droit de défendre comme il se doit son présent statut. En face, la présence en renfort, dans les rangs de l’équipe rwandaise, de quelques véritables combattants congolais connus, en l’occurrence Dady Tshimanga Mutamba, Kasongo Kabiona Mao, Tabu et les frères Twite est pour éveiller la vigilance des «Corbeaux». Lesquels pour la mise en jambe des éléments de réserve – les cadres ayant été mis au repos, à savoir le capitaine Mputu, le gardien Kidiaba, Kaluyitukadioko, Kimuaki, Mihayo, etc. – s’étaient inclinés, 1-2, face au Léopard de Dolisie, le mercredi 31 mars, à midi, au stade des Martyrs. A l’exception de Mputu, les autres ont été, hier, sur le terrain pour affronter les joueurs de l’AS Veti de Matadi, pour le compte des 1ère et 3ème journées du 2ème tour du 15ème championnat de la LINAFOOT. Un match sollicité à cor et à cri pour rendre l’ensemble mazembien  compétitif. Mais, l’impression a été que les poulains de l’entraîneur Itiwa se sont montrés trop respectueux de ceux du coach Diego Garzito qui avaient pourtant besoin d’un peu de résistance pour tester leur forme avant d’affronter le FC APR, dans trois jours. Après des raids dangereux par Kinzoni (15ème) et Kabongo (16ème), les Véclubiens se sont éteints. Les champions en titre de la LINAFOOT et de la Ligue des champions de la CAF ont alors assis complètement leur domination. Alain Kaluyitukadioko (19ème), Given Singuluma (24ème) et Patou Kabangu (39ème) ont concrétisé pour le 3-0 à la pause. Il n’y a évidemment plus eu qu’une équipe sur le terrain  au retour des  vestiaires, Kabangu (59ème ) et Kaluyitukadioko (66ème) salissant l’addition jusqu’à mener par 5-0. Et, puis, dans le dernier quart d’heure, le commandement des opérations est passé sans y comprendre quelque chose entre les mains adverses, Muteba Kalala (77ème) et Kilungu Mudikongo (88ème) réussissant à modifier les chiffres de manière spectaculaire: 5-2. La tête de Tshiamala (89ème), pour le 5-3, a été repoussée miraculeusement par legardien Kidiaba au coin inférieur droit de sa cage. Un scenario a évité puisqu’un tel relâchement collectif devant des opposants ambitieux et entreprenants ne se serait pas soldé à bon compte.

En Coupe de la Confédération, à Libreville, un nul avec but qualifierait le DC Motema Pembe devant un adversaire tout aussi moyen lors de la première manche. Son large succès, 3-0, acquis, lundi dernier, au championnat de l’EPFKIN, au détriment du RC Impact pourrait lui servir de dynamique pour entrevoir l’accession au tour suivant. Isama (10ème), Kitoti (14ème) et Diavita (68ème), buteurs pour la circonstance, sauront-ils retrouver la même inspiration devant l’équipe des Forces armées gabonaises? C’est exactement leur mission primordiale là-bas…

Le même après-midi à Kinshasa, un nul sans but placera l’AS V.Club en 8èmes de finale. Mais, l’objectif n’est-il pas de profiter de l’avantage de jouer à domicile, sous la poussée des fanatiques, pour gagner par n’importe quel résultat pour s’approcher des quarts de finale en groupes qu’elle voudrait, cette fois, dépasser? Ntela (12ème), Dikasa (27ème), Ndaya Mbangi (39ème), Ebunga (44ème) et Niemba (72ème) en atomisant le BC ATT Sport, 5-1, au championnat de l’EPFKIN, mardi, se sont-ils indiqué le chemin à suivre? Il leur reste à le démontrer devant le carnassier venu de Ndé.

SIKI NTETANI MBEMBA

LEAVE A REPLY

*