Un taxi-bus « fou » échoue dans un caniveau

0
30

Les passagers d’un taxi-bus parti du rond-point Ngaba pour le terminus de Binza/UPN, le mardi 11 mai 2010, ne sont pas arrivés à destination. En effet, quelques minutes après avoir quitté le parking de Ngaba, l’engin a commencé à manifester des signes d’un dérèglement mécanique. Interpellé par un voyageur, le chauffeur a prétendu que tout allait pour le mieux.

Au fur et à mesure que progressait le véhicule, le défaut de freinage se précisait. Ce n’est qu’à l’approche de l’arrêt communément appelé « Courant » que les choses se sont gâtées. Incapable de freiner et de maîtriser le volant, le conducteur a ouvert précipitamment la portière de sa « cabine » pour se sauver. Abandonné à lui-même, le taxi-bus s’est mis à tanguer sur une longue distance avant d’aller échouer dans un caniveau. C’est dans une ambiance de panique générale que ses occupants, qui étaient convaincus d’avoir échappé à une mort certaine grâce à la main de Dieu, se sont sauvés. Mais une partie de la carrosserie du taxi-bus étant restée sur la chaussée, il s’en est suivi un terrible embouteillage. Il a fallu l’intervention des jeunes-gens du quartier pour dégager la voie, une heure après l’accident.

Repéré dans la masse des rescapés, le receveur du taxi-bus a été maîtrisé et conduit à la police. Quant aux blessés, ils ont été acheminés vers les centres de santé les plus proches.

                                               Mydrie Mavata, stg/Ifasic

LEAVE A REPLY

*