Un noyau d’inspecteurs formateurs en planification scolaire mis en place

0
135

 

scolaireDes écoles qui accusent un sérieux déficit d’intégration des notions de gestion scolaire, dont la planification axée sur les résultats. Des chefs d’établissements qui n’ont de la planification qu’une connaissance parcellaire, et des inspecteurs qui ne peuvent évaluer efficacement la qualité de l’enseignement technique et la formation professionnelle par les résultats obtenus par les gestionnaires des écoles, sont autant des constats qui expliquent les faiblesses au niveau de l’ETFP au Kasaï oriental.

Pour combler ce déficit, le programme EDUKOR vient d’organiser la formation des formateurs sur la gestion scolaire basée sur les résultats.  Décriant ces faiblesses, le directeur de la province éducationnelle du Kasaï oriental a souligné que cette formation tombe à point nommé. Car, à ses yeux, la notion de planification axée sur les résultats est une nouvelle donne qu’apporte le Programme EDUKOR, étant donné qu’à ce jour, toutes nos écoles font encore une planification rudimentaire.

Cela est d’autant vrai quand on sait qu’à travers toute la province, il n’existe pas de programme d’accompagnement technique et pédagogique des établissements scolaires en matière de planification. Raison pour laquelle l’inspecteur général adjoint chargé de la formation a salué l’engagement de la CTB à travers l’Agence belge de développement qui, par le Programme EDUKOR, vise améliorer la qualité de l’enseignement technique et la formation professionnelle, et offrir à la province, des cadres moyens dotés de solides connaissances, ainsi qu’une main-d’œuvre qualifiée à moindre coût.

Le chef de bureau de la planification de la division de l’ETFP a quant à lui reconnu avoir acquis des outils indispensables pour perfectionner ses méthodes, et améliorer les actions de la division en vue de la planification axée sur les résultats.

Grâce au Programme EDUKOR, l’Agence belge de développement, a noté le coordonnateur des programmes de la CTB au Kasaï oriental, ne cesse de réaffirmer son engagement de relever les défis d’offrir aux jeunes filles et garçons finalistes de l’ETFP, un emploi, et des opportunités de création de leurs propres entreprises, afin de constituer une classe moyenne compétente pour impulser le monde de l’entreprenariat. Ce qui fait de la qualité  de l’ETFP, une priorité dans le secteur de l’éducation.

A l’issue de cette formation, Rombaut Nana, expert en formation pour adultes et cadre à l’Agence de consultance AFGOR ( Appui et formation pour une gestion axée sur les résultats) , relève que la planification est en premier lieu, un travail d’analyse qui aboutit aux changements palpables tant souhaités par les dirigeants du Kasaï oriental, ainsi que les autorités nationales.

Pour le facilitateur de cette formation, une bonne planification repose sur une bonne définition des objectifs, le recours aux méthodes participatives dans l’élaboration de la planification, en impliquant nécessairement toutes les parties prenantes, la flexibilité aux éventuels réajustements, la prévention des risques et enfin, le monitoring.

Le délégué de l’UCAG – CTB –EPS –INC – Kinshasa n’a pas manqué de saluer le caractère simplifié et adapté de la méthodologie adoptée par le facilitateur, avant de souligner la pertinence des interventions des participants. Pour sa part, le délégué du Programme Education au Katanga et inspecteur provincial chargé de l’ETFP, s’est réjoui des notions de planification dispensées aux participants et a pris l’engagement d’en faire une restitution dès son retour au Katanga, pour une capitalisation dans les interventions de son programme avec les partenaires éducatifs.

La sœur préfète de l’Institut technique professionnel agricole Mazzarello n’a pas tari d’éloges à l’endroit du Programme EDUKOR pour les multiples appuis fournis aux gestionnaires, en termes de renforcement de capacités.

Signalons que plusieurs formations analogues seront en 2016 dans six sites retenus par EDUKOR en partenariat avec l’inspection principale provinciale de l’EPS –INC Kasaï oriental 1.

J.R.T.