Un nouvel ouvrage sur la RDC : «Congo-Zaïre, Les acteurs de l’histoire », de Ngimbi Kalumvueziko

1
706

Zemanta Related Posts ThumbnailL’histoire tumultueuse de la RDC avec ses différentes péripéties, a toujours fasciné et passionné plusieurs auteurs. Si à l’époque coloniale, ce sont les explorateurs portugais, anglais et belges qui se sont consacrés à écrire ses premières étapes, avec ce regard propre de colonisateur européen sur une terre sauvage qui le caractérisait ; de nos jours, cette histoire est réécrite par ses propres fils avec leur sensibilité et surtout avec l’âme africaine qui en fait toute la différence.

 Truman Ngimbi Kalumvueziko qui se situe dans cette seconde catégorie d’historiens du présent, vient de publier aux Editions L’Harmattan, un ouvrage intitulé «  Congo-Zaïre : Les acteurs de l’histoire ». Dans ce livre de 220 pages, l’auteur présente un kaléidoscope sur quelques personnalités qui ont marqué une partie de l’histoire de la RDC, depuis l’époque précoloniale jusqu’à nos jours. Ce plongeon dans le passé, comme il faudrait le signaler, remonte aux années de combat de Kimpa Vita, cette icône de l’histoire politique congolaise, avec comme point de chute, les années de maquis de Laurent-Désiré Kabila pour déboucher sur la libération de Congo-Zaïre.  Toutes ces figures oubliées de la colonisation belge au Congo, sont rappelées à la mémoire de nouvelles générations, afin qu’elles s’imprègnent des péripéties quelquefois tragiques de la domination des colons sur les populations «indigènes »congolaises. Il est vrai que les générations présentes nées généralement après les années 65, n’ont pas trouvé des manuels d’histoire pouvant les éclairer sur le passé précolonial, colonial et post-colonial de la RDC. Certes, ils ont pu retenir dans les  cours d’histoire, quelques noms illustres comme Diego Cao, Henri Morton Stanley, le roi Léopold II, le roi Baudouin Ier, pour ne citer que ceux-là, ils ignorent cependant  la résistance héroïque de Kimpa Vita, Simon Kimbangu et autres chefs coutumiers fermement opposés à la colonisation belge, l’évangélisation de l’Etat du Congo, et l’asservissement des populations congolaises. Beaucoup de compatriotes ont quelquefois payé de leurs vies, cette résistance qui n’a été dévoilée que plusieurs décennies après l’indépendance de la RDC.

            C’est tout l’intérêt que comporte cet ouvrage qui se donne pour objectif de combler des vides laissés sur les grandes étapes de l’histoire congolaise, quant aux acteurs relégués dans les oubliettes de l’histoire pour des raisons politiques de la colonisation. Truman Ngimbi, révolté par cette injustice, a réouvert les archives poussiéreuses du passé colonial et post-colonial  de la RDC, qui a connu une entreprise de falsification avec la débaptisation des noms du pays, des provinces, des avenues et même de certaines places publiques, au point que quand on parle des anciennes villes de Luluabourg, Stanleyville, Elisabethville, Léopoldville, Coquilatville, Jadotville, Leverville, et Thysville, les jeunes d’aujourd’hui sont déboussolés. Il en est de même du Royaume Kongo qui a connu ses années de gloire aux XVI, XVII et XVIII ème siècles et dont les principaux dirigeants sont toujours inconnus, à part le roi Nzinga ne Nkuvu qui régnait sur un territoire vaste comprenant une partie de l’Angola, de la RDC et du Congo . Qu’en est-il de ses prédécesseurs ou de ses successeurs ? Et si l’on parcourt les autres royaumes, tels que le royaume Kuba, le royaume Lunda… que sait-on de plus de leur existence et de leurs dirigeants ? Le projecteur de l’écrivain Ngimbi Kalumvueziko éclaire d’un jour nouveau, quelques personnages illustres ou non comme Georges Washington, Henri William Sheppard, Roger Casement et Edmund Dene Morel. Voilà pourquoi l’on doit faire leur découverte à travers cet ouvrage écrit dans un style simple. Truman Ngimbi Kalumvueziko est parmi les rares économistes congolais qui se sont intéressés aux enjeux du développement de notre pays. Il est aussi analyste financier qui a un regard particulier sur les relations internationales. Ngimbi a œuvré au sein de plusieurs services publics, avant de prester comme ministre-conseiller chargé de questions économiques et commerciales à l’ambassade de la RDC à Washington.

J.R.T.                

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

*