Un concours pour les journalistes sur l’équité et droits de l’enfant

0
76
Des dossards de presse distribués le 24/11/2011 au commissariat général de la PNC à Kinshasa par Journaliste en danger (JED). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des dossards de presse distribués le 24/11/2011 au commissariat général de la PNC à Kinshasa par  Journaliste en danger (JED). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo
Des dossards de presse distribués le 24/11/2011 au commissariat général de la PNC à Kinshasa par Journaliste en danger (JED). Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Les journalistes congolais, résidant en République Démocratique du Congo (RDC) sont conviés à participer à un concours du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) dont le thème est « L’équité et droits de l’enfant ». Ce concours est organisé en marge de la célébration du 70ème anniversaire de l’Unicef, le 11 décembre 2016, et de la Journée Internationale de la Radio et Télévision en faveur de l’enfant en RDC. Cette nouvelle a été annoncée lors d’un point de presse, animée par cette agence des Nations Unies, vendredi 11 décembre 2015, dans la salle des réunions du siège de l’Unicef, dans la commune de Ngaliema. Yves Willemot, chef du Programme communication et plaidoyer de l’Unicef qui a présidé cette rencontre  a tenu à rappeler que l’Unicef a été créée le 11 décembre 1946 pour répondre aux besoins d’urgence des enfants en Europe et en Chine. En 1950, son mandat a été étendu aux besoins à long terme des enfants et des femmes de tous les pays en développement.

Pour ce faire, l’Unicef avait reçu quatre missions distinctes à savoir, protéger et promouvoir les droits de l’enfant dans tous les domaines ; appuyer le gouvernement et les partenaires dans la mise en œuvre de programmes visant le bien-être des enfants ; intervenir en situation d’urgences et, enfin, mobiliser la volonté politique et les ressources matérielles en faveur de la cause des enfants.
Yves Willemot a précisé qu’actuellement, près de 70 ans après, l’Unicef a appuyé les gouvernements pour mettre les enfants au cœur de tous les programmes, faire entendre leurs voix et s’assurer de leur participation dans toutes les activités qui les concernent, mettre fin aux violations de leurs droits, assurer leur survie et leur développement et maximiser les ressources consacrées aux enfants. L’Unicef travaille ainsi avec la RDC depuis plus de 50 ans et, selon lui, le Programme de pays de la RDC pour 2013-2017 définit le cadre de l’intervention de l’Unicef en RDC pour garantir à chaque enfant ses droits. Et pour l’atteinte de cet objectif, il a rappelé que l’Unicef travaillait en étroite collaboration avec les médias qui ont un rôle important dans la sensibilisation de la population. C’est ainsi qu’en collaboration avec le Ministère de la Femme, Famille et Enfant l’Unicef organise ce concours.
Condition : être journaliste congolais et s’intéresser à l’enfant
La première condition de participation à ce concours est d’être un journaliste congolais et s’intéresser à la situation de l’enfant en RDC. Le concours voudrait amener les journalistes à la maîtrise de cette situation et à diffuser des reportages sur les questions relatives aux enfants. Pour cela, l’Unicef a proposé, non seulement le thème général : l’équité et droits de l’enfant », mais aussi neuf sous-thèmes. «Education de qualité, gratuité et obligation pour toutes les filles et tous les garçons» ; «Réduction de la mortalité infantile» ; «Nutrition des enfants» ; «Droits à la participation pour tous les enfants» ; «Accès à l’eau potable», toilettes et hygiène pour tous les enfants ; «Enregistrement à l’état-civil» pour tous les enfants avant 90 jours ; «Non aux mariages des enfants» ; «Utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide» ; «Enfant associés aux forces et groupes armés». Le reportage pour la presse écrite devra comporter 500 à 700 mots publié dans un journal ; pour la radio il faudra 2 minutes de reportages et pour la télévision, il faudra un élément ne dépassant pas 3 minutes. Lancé le 11 décembre 2015, cette compétition sera clôturée le 06 mars 2016. Par ailleurs, l’Unicef a tenu à préciser que la période de production des reportages ( à déposer au siège de l’Unicef) va du 11 décembre 2015 au 12 février 2016 et neuf prix seront remis aux lauréats selon les médias suivant : Presse écrite (3 prix), Télévision (3 prix) et Radio (3prix). Une fiche de participation est prévue à cet effet.
SAKAZ