Un colis porte-malheur

0
30

Un monsieur d’une trentaine d’années, qui exploite un « ligablo » (échoppe) non loin de son domicile, dans la commune de Kinshasa, a été victime d’une agression de la part des enfants de la rue, communément appelés « Shegués », le mardi 12 octobre 2010. A l’en croire, il a reçu, pendant le dernier week-end, l’avis d’arrivée d’un colis à retirer auprès d’une agence de fret située sur l’avenue Rwakadingi, non loin du Marché Central. 

            Après avoir effectivement pris possession du colis venu de Matadi, de la part d’un de ses oncles, il est sorti de cette agence en vue de regagner sa maison. Mais, aussitôt qu’il s’est pointé dans la rue, il s’est vu entouré par trois « Shegués » brandissant des lames de rasoir et d’autres armes blanches. Le groupe, sans sommation, a fondu littéralement sur lui, le tailladant sur plusieurs parties du corps.

            Bien que sérieusement blessé, il a réussi a se saisir de l’un des assaillants, ce qui a eu pour effet d’encourager plusieurs témoins de la scène à lui prêter main-forte. Le délinquant a été conduit au Sous-commissariat du Marché Central. Soumis à un interrogatoire sommaire, le « Shegué » agresseur a avoué que le plan d’attaque de leur victime avait été élaboré par l’un de ses compagnons en fuite. Le blessé a été amené dans un centre médical de la Croix-Rouge pour les soins nécessités par son état.                       

                  Muriel Kadima

LEAVE A REPLY

*