Tshisekedi ce mercredi à Kinshasa

0
36

Il n’y a plus aucun doute. Etienne Tshisekedi wa Mulumba, le leader historique de l’opposition congolaise et président national de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), regagne le pays ce mercredi 8 décembre 2010, après 3 ans de séjour à l’étranger.  

Cette information a été livrée le week-end dernier sur l’avenue Pétunias à Limete par son Assistant et porte-parole,  Albert Moleka. Celui-ci a souligné que l’avion transportant le président national de l’UDPS atterrira à l’aéroport international de N’Djili le jour fixé à 12 heures 50. D’où son appel à l’ensemble de la population de la capitale à se rendre nombreux à ce site afin de réserver un accueil chaleureux à celui qui incarne « véritablement le changement tant espéré ».  

            Toujours dans le registre de bonnes nouvelles, Albert Moleka, a également confirmé l’organisation effective du 1er Congrès tant attendu de la fille aînée de l’opposition, l’UDPS, qui se tiendra du vendredi 10 au mardi 14 décembre au Centre féminin Maman Mobutu Antoinette, sur la 13ème rue Limete.

 A en croire Rémy Massamba, Coordonnateur du Comité organisateur de ces assises, la journée du 10 décembre sera essentiellement consacrée aux accréditations, alors que le discours inaugural aura lieu le samedi 11 en présence de nombreux invités, expatriés et nationaux. « C’est un Congrès du peuple et le président national va s’adresser à la Nation comme il l’a toujours fait à chaque situation capitale de l’histoire du pays… », a déclaré Rémy Massamba.

D’ores et déjà, ce cadre de l’UDPS a tenu à assurer l’opinion que le Comité d’organisation est prêt pour accueillir ce moment historique. Et pour preuve, il a révélé que 50% des contributions proviennent des appuis de l’extérieur, tandis que les 50 autres % sont apportés par la base. « La mobilisation est à son comble. Cependant, comme on le dit : on n’est jamais absolument prêt la veille d’un mariage. Il faudrait attendre la fin de la fête pour évaluer… » a-t-il prudemment précisé.

            Concernant l’objectif dudit Congrès, Remy Massamba a répondu que sa tenue est inéluctable car il y a nécessité de moderniser l’UDPS, eu égard au contexte politique nouveau que traverse le pays. En effet, le parti a été créé en 1982 dans un contexte particulier et calqué à la forme d’un Etat (un chef, un parlement etc.). Aujourd’hui, il faut éviter la bureaucratisation parlementaire intense de son action, a-t-il indiqué. En somme, au cours de cette réunion, de nouveaux statuts et un nouveau règlement intérieur seront adoptés, voire un nouveau projet de société tenant compte des réalités politiques, économiques et culturelles du moment. 

Tshieke Bukasa

LEAVE A REPLY

*