Tshikapa, chef-lieu de la future province du Kasaï

0
808

Le verdict de la désignation de la ville de Tshikapa comme chef-lieu de la future province du Kasaï est tombé vendredi 2 janvier 2015. La commission mixte du parlement national s’est prononcée en faveur de cette ville diamantifère en lieu et place de la cité de Luebo qui abrite actuellement le chef-lieu du district du Kasaï. Des sources proches de ladite commission mixte parlementaires ont indiqué que sur les 59 membres qui la composent, 42 ont jugé la ville de Tshikapa viable pour recevoir le chef-lieu de la future province du Kasaï.

A l’annonce de ce verdict, avons-nous appris des sources officielles de la provinciale du Kasaï occidental, plusieurs ressortissants de la future province du Kasaï vivant à Kananga ont pris d’assaut la résidence privée de l’actuel président de l’Assemblée provinciale, Omer Mijimbu Sha Kalau, en sa qualité d’élu de l’une des circonscriptions du district du Kasaï, pour fêter l’issue de cette problématique qui risquait, à en croire certains d’entr’eux, de retarder l’opérationnalité de la province du Kasaï. Quant au choix de la résidence de l’honorable Mijimbu, il s’agit de tout un symbole, selon ses co-régionnaires, car ce dernier avait fait du choix de la ville de Tshikapa comme siège de la province du Kasaï, son principal cheval de bataille.

Omer Mijimbu a salué d’entrée de jeu la décision de la commission mixte du parlement, avant d’annoncer la fin du district du Kasaï appelée à se muer en province du Kasai et ce, selon l’esprit et la lettre de la Constitution de la République. Dans la foulée, il a vanté la future province du Kasaï qui offre, selon ses propres mots, beaucoup d’opportunités de développement. D’où son vibrant appel à tous les Congolais, quelle que soient leurs provinces d’origine, de venir s’y installer et à ceux qui se sont déjà établis sur cet espace géographique, de se sentir chez eux.

Aux ressortissants de la future province du Kasaï, Omer Mijimbu a prêché l’unité, la cohabitation pacifique et l’amour mutuel, gage du développement de la future province. Il a poursuivi en promettant des grandioses réjouissances populaires dans un avenir proche.

Il sied de signaler que l’actuelle province du Kasaï Occidental, aux termes de la Constitution, est appelée à éclater en deux. La province du Kasaï central qui doit inclure l’actuel district de la Lulua avec ses cinq territoires, notamment Kazumba, Luiza, Demba, Dibaya et Dimbelenge. Cette province aura pour chef-lieu, la ville de Kananga. La deuxième province est celle du Kasaï qui naitra des cendres de l’actuel district du Kasaï avec cinq territoires : Dekese, Ilebo, Luebo, Mweka et Tshikapa. Il faut aussi y insérer la ville de Tshikapa désormais choisie pour abriter le chef-lieu. Reste à présent au parlement national de fixer les limites des deux nouvelles provinces et la date du découpage effectif.

 

Tshieke Bukasa