Tshibala – Sessanga : le président de l’AR parle de montage grossier

0
260

Le président de l’Alternance pour la République (AR), Delly Sessanga,
a porté un cinglant démenti aux informations faisant état de sa
prétendue rencontre, le mercredi 19 avril 2017 à minuit, avec le
Premier ministre Bruno Tshibala, dans le but d’intégrer son
gouvernement en gestation.

Dans un entretien à bâtons rompus avec la presse, Delly Sessanga
s’est dit surpris d’apprendre qu’il était en pourparlers avec Tshibala
alors qu’en ce moment précis, il se trouvait chez lui, dans une
réunion de famille.
Selon lui, tout ce qui se raconte autour d’une prétendue rencontre
entre lui et Bruno Tshibala relève d’un canular.
Pour le patron de l’Envol, cette information est une machination
imaginée par des officines occultes pour nuire à sa crédibilité et à
la confiance placée en sa personne par des millions de Congolais.
EW
COMMUNIQUE DE PRESSE
Une presse instrumentalisée, mal orientée et sous-informée, diffuse
une rumeur relayée par les réseaux sociaux sur une rencontre à minuit
entre Mr Bruno TSHIBALA et moi.
Je voudrais, ici, fixer définitivement l’opinion nationale et
internationale que je n’ai jamais rencontré ou cherché à rencontrer,
de nuit comme de jour, sieur Bruno TSHIBALA, dont j’ai toujours
contesté la nomination intervenue en marge et contre l’esprit de
l’Accord du 31 décembre 2016. Un Accord à la négociation duquel j’ai
activement participé et pour lequel je continue d’exiger l’application
par la finalisation préalable de l’Arrangement particulier en vue de
mener notre pays vers les élections apaisées d’ici décembre 2017.
Je ne saurais donc être d’un tel sans honneur pour négocier le sang
des innocents
congolais, tombés pour avoir exigé le respect de la Constitution dans
notre pays, en acceptant de participer à un gouvernement, dont la
seule évocation me fait vomir, tant il inspire ce que tous les
compatriotes exècrent de trahison.

Fait à Kinshasa, le 20 avril 2017
Delly Sesanga Kipungu Dja Kaseng