Tripaix/Gombe : guerre de succession entre oncle et neveu

0
41

L’affaire inscrite sous RP 21.955 a été traitée le jeudi 26 mai 2011 au Tribunal de Paix de la Gombe. Il s’agit d’un conflit de succession entre le demandeur, Lowa, et son neveu, Mboma. L’un et l’autre se disputent la parcelle située au numéro 63 de l’avenue Croix-Rouge, dans la commune de Kinshasa et que le second cité a dernièrement mis en vente.

Ce que conteste Lowa qui estime que ce bien laissé par son cousin Ngiengi, décédé, devrait lui revenir. Selon son avocat, le dossier avait déjà été examiné au bureau de succession de l’Hôtel de Ville de Kinshasa en 1981, où Mboma, le neveu aurait fait une fausse déclaration selon laquelle il serait le fils unique du défunt. Or, de son vivant, feu Ngiengi n’avait pas eu d’enfant.

L’avocat de Mboma, tout en reconnaissant que son client n’est pas le fils biologique du défunt, avait au moins été reconnu comme enfant sous tutelle. Il a rappelé qu’il est le fils aîné de la sœur cadette de Ngiengi qui, de son vivant, avait lui-même demandé à l’élever sous son toit. Jouissant de la totale confiance de son oncle, a-t-il signalé l’avocat, Mboma gérait toutes ses affaires. Il semble que de son vivant, Ngiengi ne cessait de clamer que c’est son neveu qui devait hériter de tous ses biens.

Intervenant en personne, Mboma a laissé entendre qu’il n’avait aucun lien de famille avec Lowa. Il a décrit ce dernier comme une vieille connaissance de Ngiengi, car originaires tous deux d’un même village. Il a nié par ailleurs avoir été entendu au bureau de succession de l’Hôtel de Ville de Kinshasa.
Toutefois, après vérification du dossier, le juge a retrouvé les signatures de Mboma dans les documents venus de l’Hôtel de Ville. Appelé à décliner l’identité de la veuve de son oncle, l’intéressé a déclaré ne pas la connaître. L’affaire a été renvoyée au jeudi 2 juin 2011.

Georgine Lobunda et Anastashie Kembia (Stg/Ifasic)

LEAVE A REPLY

*