Tripaix de Ngaliema : l’affaire Yves Tshisungu prise en délibéré

0
53

    Inscrite sous RP 22939 (Rôle pénal) du Tribunal de paix de Ngaliema, Chambre 2, l’affaire Yves Tshisungu, du nom du fils de Kasonga Tshilunde, mort accidenté en juin dernier, avait été instruite le mercredi 15 décembre 2010. A l’appel de la cause, le prévenu Léopold Mutombo Kalombo, chef spirituel du ministère Amen, a brillé par son absence. Et, il n’y avait personne pour comparaître en son nom.

    Ainsi, le défaut a été requis à sa charge. La partie civile Kasonga a requis, outre la condamnation du précité aux peines prévues par la loi, son arrestation immédiate.
    Il convient de rappeler que le 6 juin 2010 vers 21 heures, Yves Tshisungu Kasonga se trouvait dans un taxi, une petite voiture Mazda, en provenance du centre-ville, qui se rendait à Kintambo. A la hauteur de l’immeuble « Le Royal », une Jeep Ford américaine allant vers le centre-ville, dont le conducteur était identifié comme étant le pasteur Léopold Mutombo, a quitté sa bande de circulation pour prendre en sandwich la Mazda.

    Le chauffeur du taxi est mort sur le coup tandis que Yves Kasonga, qui respirait encore mais dont l’état nécessitait des soins en urgence, avait été transféré à la Clinique Ngaliema avec un grand retard. Il avait rendu l’âme quelque temps plus tard à la suite d’une forte hémorragie.
Dossier à suivre.

BKT (CP)

LEAVE A REPLY

*