Tribunal de paix de la Gombe : Me Kembukuswa témoin

0
22

Me Alphonse Kembukuswa a été cité comme témoin dans l’affaire opposant le couple François Nabau  Ngelemau et Mamie Kakala Matondo à Nsoki mia Nsi, inscrite au Tribunal de paix de Ngaliema sous RP 21.292. L’homme et son époux accusent le cité de faux et usage de faux documents dans un dossier de vente de parcelle. Le couple prétend affirme avoir conclu la transaction d’achat d’une parcelle située sur l’avenue Joli Parc, à Ngaliema, avec Me Kembukuswa, oncle de François Ngelemau résidant en France, au prix de 150.000 dollars américains en novembre 2008. Il soutient avoir versé un acompte de 100.000 dollars Usd et que pour ce qui est du reliquat de 50.000 dollars Usd, il aurait bénéficié d’un effacement de sa dette après avoir versé un second acompte de 9.000 dollars Usd. Selon leur version, le propriétaire, François Ngelemau, aurait faussé les documents relatifs à l’arrangement ayant abouti à l’annulation de dette de 41.000 dollars Uds.

            Appelé à éclairer le tribunal, Me Kumbukuswa a reconnu les termes de la transaction, à hauteur de 150.000 dollars, et aussi l’acompte de 100.000 dollars et celui de 9.000 Usd. S’agissant de l’effacement de la dette de 41.000 Usd, il pense que cela relève d’une mauvaise interprétation de la pénalité de 30% d’intérêts moratoires appliquée sur la dette de 41.000 Usd, à cause du non respect, par le couple Ngelemau, des échéances de paiement. Au total, le « service de la dette » s’est élevé à 100.000 dollars. C’est cette nouvelle dette que Me Kembukuswa déclare avoir accepté d’annuler, sur conseil d’un de ses amis, proche du couple.

            Aussi se dit-il étonné d’apprendre que la dette principale, à savoir 41.000 dollars Usd, était effacée par un jeu d’écriture. A son tour, il a dénoncé un faux en écriture. Affaire à suivre.

Bienvenu Iswala (Stg/ Ifasic) et Muriel Kadima

LEAVE A REPLY

*