«Triangle de la mort» : les victimes poussent un ouf de soulagement

0
29

Le réseau Caritas a démarré la semaine dernière la distribution d’une aide humanitaire d’urgence à 18.000 personnes déplacées, soit 3.000 ménages, fuyant l’insécurité causée par les miliciens Mai-Mai, Bakata-Katanga, dans le « Triangle de la mort » dans les territoires de  Pweto, Manono et Mitwaba, au Katanga. Cette distribution se déroule principalement à  Kansabala, Kizabi,  au Village Twshimwa ainsi qu’à Kakomona,  respectivement situés à 38 km, 18km  et à 12 km de Pweto, indique la caritasdev.cd.

 Cette action  vise à apporter un appui multisectoriel aux ménages vulnérables, parant ainsi à une situation alimentaire précaire dans ces territoires. Chaque ménage reçoit une ration alimentaire pouvant lui permettre de tenir pour quelques temps. Chaque ménage a ainsi reçu  un kit en Biens Non Alimentaires  composé de 3 couvertures, 1 pièce de pagne pour dame, 8 pièces de friperies pour enfants et 4 autres pour adultes, 6 assiettes, 6 gobelets, 6 cuillères, 2 casseroles, 2 louches et 2 seaux de 10 litres.

En dehors des non- vivres, ces personnes ont  aussi reçu 30 kg de farine de maïs, 9 kg de haricots, 2.5 litres d’huile végétale et  0.4 kg de sel de cuisine. A cela s’ajoutent des intrants agricoles, à raison de 2 houes, 1 arrosoir, 2 pêles, 2 machettes, 0,03 kg de semences constituées respectivement de tomate, de choux de Chine et d’oignon par ménage. Lors de la saison culturale de septembre 2014, ces intrants agricoles seront complétés par des semences vivrières. Car, l’aide de Caritas à ces 3.000 ménages déplacés a également intégré le secteur de WASH (eau, hygiène et assainissement), prévu pour le mois d’août et septembre prochain. Il  sera question d’aménager 4 sources d’eau potable et de construire 4 puits d’eau avec pompe manuelle.

Il faut noter que cette aide est réalisée grâce à un financement du Gouvernement belge, par le biais de la Caritas International Belgique. Elle s’inscrit dans le cadre du « Projet multisectoriel d’appui à 3.000 ménages déplacés dans le Diocèse de Kilwa-Kasenga, dans le Territoire de Pweto au Nord-Katanga, Province du Katanga en RD Congo». Il est exécuté par la Caritas diocésaine de Kilwa-Kasenga, avec l’accompagnement technique de Caritas Congo Asbl.

Il convient de signaler que des  difficultés liées au mauvais état de la route et à l’insécurité ont poussé au recadrage de ce projet. Ainsi, par exemple, Mitwaba n’a plus été atteint à cause du délabrement de la route et de l’insécurité.

 C’est dans ce contexte que les bénéficiaires de l’aide de Caritas ont apprécié les différents kits leur remis et se sont réjouis de l’assistance multisectorielle reçue, qui leur permet déjà d’avoir des repas chauds pour plusieurs jours et de reprendre leurs activités champêtres pour assurer la survie. «Ils sont dans la joie; hommes, femmes et enfants heureux, voyant leur souffrance soulagée», a déclaré Paul Eboma, Chargé de Programme d’Urgence et Coordonnateur dudit projet.

Yves Kadima

LEAVE A REPLY

*