Tragédie du Lac Albert : le gouvernement décrète un deuil national de 3 jours

0
33

lambert_mende_omalanga_congo_zEn mémoire de 251 compatriotes morts par naufrage dans le Lac Albert au moment où ils regagnaient leurs domiciles qu’ils avaient fuis à cause des hostilités des rebelles ougandais de l’ADF/NALU, le gouvernement vient de décréter un deuil national de 3 jours.

C’est le porte-parole du gouvernement Lambert Mende qui l’a annoncé solennellement, hier jeudi 27 mars, devant la presse.

En effet, ayant les agressions répétées de l’ADF dans leur province d’origine du Nord-Kivu, ces compatriotes avaient été transférés par les autorités ougandaises au camp des réfugiés de Kiangwala.

A cause de mauvaise qualité d’accueil, renseigne le gouvernement, ces Congolais ont décidé de rentrer au bercail. Sans recourir aux structures appropriées pour ce faire, ils ont pris de leur propre initiative une embarcation dérisoire pour regagner la côte congolaise, qu’ils n’atteindront malheureusement pas. L’embarcation ayant coulé.

Ci-dessous la déclaration du gouvernement:

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a la profonde douleur de confirmer la mort de 251 de nos compatriotes qui avaient pris place à bord d’un bâtiment privé en provenance de l’Ouganda. Ces compatriotes au nombre de près de 300 avaient été transférés récemment au camp des réfugiés ougandais de Kiangwale par le gouvernement ougandais, avaient fui notre pays à la suite des agressions répétées des forces négatives de I’ADF dans la province du Nord Kivu. Ils avaient décidé de quitter le site de Kiangwale (Ouganda) à cause de la mauvaise qualité de l’accueil dont ils étaient l’objet. Ils n’ont malheureusement pas recouru à la filière traditionnelle de rapatriement volontaire des réfugiés qui implique le pays d’accueil (Ouganda), le pays d’origine (RDC) et le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (HCR). C’est de leur propre initiative qu’ils ont acheté des places à bord d’un bateau qui ne présentait vraisemblablement pas les garanties de sécurité requises.

            Le gouvernement de la République qui comme on le sait, s’était transporté à Goma dans la même période, a suivi malgré tout heure après heure les efforts de sauvetage de quelque dizaines de rescapés, ainsi que les recherches en vue de retrouver le reste de nos compatriotes.

            Des contacts qui impliquent le Gouvernement ougandais ainsi que le HCR aboutiront soit au rapatriement idoine de ceux qui le souhaitent, soit à l’amélioration des conditions de vie de ceux qui n’auront pas encore décidé de rentrer à la maison.

            Le Gouvernement présente ses condoléances les plus attristées à toutes les familles éplorées par la perte d’un être cher.

            Pour marquer la solidarité et la compassion de la Nation avec un si grand nombre de nos compatriotes qui vient de connaître un destin tragique, sur instruction du Président de la République, Chef de l’Etat, il a décidé de proclamer un deuil national de 3 jours prenant effet à dater de ce jeudi 27 mars 2014.

Pendant ces 3 jours de Deuil, les couleurs nationales seront mises en berne sur toute l’étendue du territoire de la RDC, et les médias publics veilleront à adopter leurs programmes à ces circonstances douloureuses.

LEAVE A REPLY

*