TIGO lance les écoles du cœur

0
114

espace_tigoLe directeur général de TIGO RDC, Stéphane Teyssedre, a procédé hier mercredi 9 avril2014  au lancement des écoles du cœur du partenaire de TIGO RDC, l’ONGD Naomie à la pédiatrie de Kalembembe et à l’Hôpital général de Kinshasa (ex- Maman Yemo).

Par ce geste combien humanitaire, TIGO, la plus novatrice des sociétés de télécommunications en RDC vient d’ajouter une nouvelle pièce à ses nombreuses actions sociales réalisées en faveur de la population congolaise.

        Cette action s’inscrit dans le cadre de la promotion de l’éducation qui constitue un des piliers des actions sociales que mène TIGO pour la formation de la jeunesse congolaise.

         Entouré des cadres de la haute direction de  TIGO, Stéphane Teyssedre  qui a présidé personnellement la cérémonie d’inauguration de ces écoles atypiques, a été édifié par un émouvant message de remerciement à TIGO adressé par les enfants malades interné à la pédiatrie de Kalembelembe et à l’Hôpital général qui fréquentent ces écoles du cœur.

         Plus de 3.000 jeunes malades dont l’âge varie entre 3 et 18 ans et qui se trouvent en situation de rupture scolaire  sont scolarisé dans ces écoles du cœur.

         Le directeur Général de TIGO a saisi cette opportunité pour remettre un chèque bancaire aux deux écoles du cœur, en vue de leur permettre de payer les factures des enfants malades insolvables.

         Sous les applaudissements des bénéficiaires et de l’assistance, Teyssedre a réaffirmé la ferme détermination de TIGO d’œuvrer à la création des écoles dans les hôpitaux et donner ainsi la chance à des milliers d’enfants congolais hospitalisés de continuer à aller à l’école et d’éviter des ruptures scolaires.

Il a exprimé le souci de TIGO de contribuer  au développement social communautaire au profit des couches vulnérables de la société congolaise au delà de sa vision commerciale.

         Pour sa part, la présidente de l’ONGD Naomie, a remercié la haute direction de TIGO qui n’a pas hésité pour appuyer financièrement son projet salutaire de créer les écoles du cœur au bénéfice des enfants congolais souffrants.

         Naomie a sollicité l’agrément des écoles du cœur par le gouvernement congolais qui a l’obligation morale de soutenir la scolarisation des enfants congolais malades.

         Elle s’est dit convaincue qu’étendre les écoles du cœur à toutes les provinces de la RDC ne pourra se faire qu’avec  l’implication du gouvernement central, des gouvernements provinciaux et des gestionnaires des hôpitaux.

         Grâce à l’appui de TIGO, l’ONGD Naomi a créé des écoles du cœur, s’inspirant ainsi de la propre expérience de sa fondatrice dont elle porte le nom.

Congolaise vivant avec plusieurs handicaps, Naomie avait présenté avec succès son idée au concours de TIGO et son partenaire suédois REACH For Change en 2012.

         Naomie qui souffre d’une déficience de croissance en harmones, a fait savoir dans son témoignage qu’elle a elle-même bénéficié de l’école à l’hôpital en Belgique lorsqu’elle a été opérée à plusieurs reprises.

Elle a affirmé que ses longs séjours à l’hôpital  ne l’ont pas déscolarisé  grâce à l’école de Braine l’Alleud et l’hôpital  des enfants Reine Fabiola à Bruxelles.

         Naomie a toujours rêvé d’apporter cette idée dans son la RDC, pour que tous enfants congolais hospitalisés, qui sont souvent déscolarisé après l’hôpital, parce que les familles se ruinent en payant les soins de santé et tombent dans l’impossibilité d’assurer la scolarité ou parce que l’hospitalisation est trop longue puissent continuer  leur parcours scolaires.

         En terme de chiffres, il faut noter qu’en 2013, 3029 enfants congolais hospitalisés ont bénéficié gratuitement de l’école du cœur. Les enseignants de ces écoles cœur ont donné 12. 000 cours et ont pu sensibiliser plus de 15 .000 parents.

Du mois de janvier à ce jour, 1295 élèves hospitalisés sont déjà passé dans les trois écoles du cœur.

ERIC WEMBA  

LEAVE A REPLY

*