Tête à tête Ceni-députés nationaux et sénateurs

0
284
CENI-BASENGEZILa Commission Electorale Nationale Indépendante(CENI) poursuit ses consultations avec les députés nationaux et sénateurs élus des 12 provinces dans lesquelles viennent d’être lancées l’opération de la révision du fichier électoral. Après avoir reçu, mardi 9 novembre, ceux de l’Equateur, Mongala, Sud-Ubangi, Tshuapa et Equateur, le vice-président de la Ceni, Norbert Basengezi s’est entretenu dans l’avant-midi du mercredi 10 novembre au siège de cette institution, avec les élus des provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Maniema. Il s’agissait pour les deux parties d’échanger les informations sur les opérations d’identifications et d’enrôlement des électeurs  de la première et deuxième aire opérationnelles. L’objectif de la rencontre  était de faire le point sur les préparatifs du lancement de l’opération de la révision du fichier électoral avec les élus des provinces concernées. D’entrée de jeu, le vice-président de la Ceni a fait l’état des lieux de l’opération d’enrôlement lancée depuis le 31 juillet 2016 dans la province pilote du Nord-Ubangi.
 
            Les données du monitoring  de la Ceni renseignent qu’à ce jour, le nombre d’électeurs enrôlés a atteint  762. 482 dont 46% de femmes et 54% d’hommes. Il a signalé que la clôture de cette opération dans la province du Nord-Ubangi se fait graduellement, cas par cas, après évaluation effective du nombre de jours durant lesquels chaque centre d’inscription a réellement fonctionné. Par ailleurs, Norbert Nasengezi leur a fait comprendre que l’enrôlement est une compétition interprovinciale, ceux qui s’enrôlent le plus auront un grand nombre de sièges. A ce propos, il a lancé un appel vibrant aux élus nationaux des Nord-Kivu, Sud-Kivu et Maniema, pour la mobilisation de la population dans les différentes provinces en vue d’une participation massive. Le vice-président de la centrale électorale a, en outre, fait savoir à ces élus les différentes aires opérationnelles avant de leur  communiquer, par province et par territoire,  le nombre des centres d’inscription. Comparativement aux opérations d’enrôlement des électeurs en 2011, a-t-il indiqué, le nombre des centres d’inscription est revu sensiblement à la hausse pour les 3 provinces. En plus, a-t-il souligné, le nombre  des kits d’enrôlement a connu également un accroissement considérable.
 
Appel  à la mobilisation de tous
 
            Toutefois, Norbert Basengezi a assuré que la Ceni est en plein déploiement des matériels dans les provinces de l’ex Katanga et de l’ex-Equateur. Il a ainsi annoncé l’arrivée des kits d’enrôlement des électeurs à Mbandaka où séjourne déjà la questeur-adjointe pour leur réception. Au sujet de la sensibilisation de la population, il a demandé aux élus de ces provinces de suivre l’exemple de Mme le gouverneur du Nord-Ubangi qui s’est impliquée activement et personnellement dans la mobilisation de la population de cette province, car a-t-il dit, c’est le nombre d’électeurs enrôlés qui détermine le nombre des sièges dans les assemblées. Le vice-président a ainsi partagé les grandes leçons tirées de l’expérience du Nord-Ubangi, notamment en ce qui concerne  les pannes enregistrées au début de l’opération ainsi que l’évaluation qui s’en est suivie.
            En conclusion, il a invité les élus à s’impliquer dans la résolution de différents conflits afin d’obtenir des conditions sécuritaires optimales pour un enrôlement  dans un environnement apaisé et sécurisé.
Perside Diawaku