Terrain Assossa : les jeunes de Kasa-Vubu soulagés

0
172

Privés de leur droit de jouissance, au tout début des vacances, sur le terrain de football d’Assossa depuis le jeudi 14 juin 2018, les jeunes de la municipalité de Kasa-Vubu se réjouissent de rentrer dans leur droit.  En effet, un mois après son occupation par l’Agence
EXPROXY/RDC, sur autorisation de l’Hôtel de ville de Kinshasa, ils peuvent y pratiquer le sport-roi. Leur grande déception du moment est la crasse laissée par les participants à la kermesse.

Alors que l’on déplore l’insalubrité qui a élu domicile dans la capitale, voilà ce que la plus part des « Fan-Zones » organisés avec l’aval de l’autorité urbaine pour la Russie 2018 donne comme résultats finals.

Des matières fécales dans des pots des tenanciers des stands, des
urines et autres détritus abandonnés çà et là : tel est le constat
fait par les jeunes qui s’étaient employés à assainir ledit terrain.
Des informations glanées dans le périmètre de la place Victoire, dans
la commune de Kalamu, font également état de l’insalubrité à grande
échelle qui a élu domicile dans le secteur. Et Cela prouve à
suffisance que les organisateurs ses manifestations foraines
sacrifient, avec la complicité de l’administration urbaine, la santé
de la population kinoise sur l’autel d’un « business » alléchant.
Curieusement, alors que les lampions de la coupe du monde Russie 2018
se sont éteints depuis le 15 juillet, d’autres « Fan-Zones »
continuent à fonctionner, au-delà du délai d’un mois leur imparti.

Un championnat lancé

Depuis le mardi 17 juillet, l’Association des dirigeants de Football
des Jeunes de Kasa-Vubu (A.DI.FOO.JE.K), pilotée par le président
Djoni Bengo a lancé un championnat de football pour des jeunes dont
l’âge varie de 12 à 17 ans. Cette initiative vise à les occuper
sainement pendant le reste de la période des vacances.
Jr Ekofo