Tentative de détournement de la paie au DAVCN : 54 agents fictifs débusqués

0
39

Chaque remaniement ministériel ou un nouveau gouvernement constitue une occasion en or pour certains esprits malins de perturber la situation de paie des agents pour se faire du beurre. C’est le cas du SENAVICAL qui a été supprimé et remplacé par la DAVCN ou « Direction de l’Assistance aux victimes des Catastrophes Naturelles et autre Calamités ». Cette mutation a été opérée lors de la fusion de deux ministères, à savoir celui des Affaires Humanitaires et celui des Affaires Sociales, Action Humanitaire et Solidarité Nationale.Les attributions du SENAVICAL ont été confiées à la DAVCN. C’est cette occasion qu’attendaient des éléments véreux de l’administration publique pour introduire des agents fictifs sur les listes de paie en lieu et place des agents disposant des numéros matricules authentiques.

 Les auteurs de la liste en circulation ont recouru à la fraude pour ne retenir qu’une dizaine de nouvelles unités de la DAVCN sur les 75 qu’ils ont présentées, le reste de la liste ne comprenant que des fictifs et agents de leurs directions. 
C’est lors de la paie du mois d’avril que cette fraude a été découverte grâce au concours de la délégation syndicale et l’on a pu alors débusquer 54 agents fictifs et provenant d’autres directions. Pourquoi cette agitation ? C’est tout  simplement parce qu’à l’époque du SENAVICAL qui émargeait du budget annexe, des primes subséquentes étaient payées à temps pour une motivation conséquente. De quoi attirer des malins pour se faire de l’argent au détriment de vrais agents régulièrement inscrits sur les listes de paie. 
Il va sans dire que cette découverte a provoqué une débandade généralisée dans les couloirs de ce ministère. Par crainte d’être appréhendés et conduits manu militari vers la prison centrale de Makala, certains responsables fortement impliqués dans ces magouilles ainsi dénoncées auraient pris le chemin du maquis en attendant de voir comment la situation va évoluer. Des noms circulent sous le manteau et le Parquet Général de la République aurait dépêché des inspecteurs de la Police Judiciaire des Parquets munis des réquisitions d’information pour des enquêtes préliminaires en vue d’ouvrir des  actions judiciaires. En attendant, des instructions de la direction de cette nouvelle direction ont été adressées au comptable principal pour ne pas tomber dans le piège ourdi par les malins aujourd’hui en fuite.
 
F.M.   

LEAVE A REPLY

*