Stade Tata Raphaël indisponible : Fayulu se rabat sur N’Djili/Sainte Thérèse

0
199

Martin Fayulu, candidat de « Lamuka » à l’élection présidentielle de
ce dimanche 23 décembre 2018, a bouclé hier mardi 18 décembre 2018, sa
campagne électorale dans l’ex-province du Bandundu. Sauf imprévu, il
revient ce mercredi 19 décembre à Kinshasa, où il est prévu un grand
meeting populaire à la place Sainte Thérèse, dans la commune de
N’Djili.

Initialement prévu au stade Tata Raphaël, ce rendez-vous avec les
Kinoises et Kinois a dû être délocalisé à l’Est de la ville en raison
de l’indisponibilité présumé de ce temple du football.
Le revirement des gestionnaires du stade Tata Raphaël, intervenu à la
toute dernière minute, après le feu vert du Gouverneur de la ville,
André Kimbuta, au meeting de « Lamuka », est perçu par les animateurs
de cette coalition électorale comme un coup fourré du pouvoir. Cela
parait d’autant plausible que le comité de gestion de ce site avait
commencé par encaissé les frais de location payés par les délégués de
Fayulu avant de prétendre qu’un autre « client », non identifié
jusque-là, l’aurait déjà pris en location.
Qu’à cela ne tienne, le candidat de « Lamuka » est contraint de
s’adresser à ses électeurs de Kinshasa ce mercredi avant d’aller
boucler sa campagne dans la province du Kongo Central, le vendredi 21
décembre 2018. On rappelle que Martin Fayulu a mené une campagne en
dents de scie à travers le pays, avec plusieurs meetings annulés à
Lubumbashi, Kalemie, Kolwezi et Bukavu pour des raisons d’insécurité
causées tantôt par des militants du FCC (Front Commun pour le Congo)
tantôt par des forces de l’ordre notamment la croix, ou encore pour
absence d’autorisation de vol pour l’avion pris en location par sa
coalition électorale.
Kimp