Sports : disparition des athlètes congolais à Nice, Banza Mukalay déçu

0
143

banza mukalayLa  nouvelle de la cavale de dix athlètes congolais en France, continue à  défrayer la chronique  sportive tant nationale qu’internationale. Afin d’éclairer l’opinion  sur cette triste affaire qui  a indigné des milliers des Congolais, le ministre de la Jeunesse, Sports, Culture et Arts, Baudouin BANZA  MUKALAY  SUNGU s’est devant à la presse, le mercredi 11 septembre 2013.

Il a jugé  les actes  posés par les  athlètes congolais comme fort déplorables, puisqu’ils méconnaissent simplement les efforts qui sont en train d’être fournis par le gouvernement,  afin d’assurer la représentation du pays au niveau des instances sportives internationales.

Au sujet des spéculations assez répandues, faisant état de la disparition des athlètes congolais pour cause de non paiement de leurs primes,

Baudouin Banza  a martelé que tout cela était faux. Car, toute la délégation ayant fait le déplacement de Nice, était logée, nourrie et véhiculée aux frais  de la République, avant d’ajouter  qu’une prime de 1000 euros avait été remise à chaque membre.

Il a toutefois reconnu qu’avant le départ de Nice, ils étaient soumis à un véritable chemin de la croix puisqu’il fallait d’abord procéder à l’obtention des visas qui du reste, n’étaient pas du tout faciles. Et ensuite, à la signature d’un acte d’engagement au  niveau du ministère et de la maison Schengen.

Enfin, Baudouin Banza a promis que de mesures draconiennes  vont être prises contre les athlètes incriminés.

Melba MUZOLA 

LEAVE A REPLY

*