Sonas : près de 370 cas indemnisés au mois de juillet

0
62

Comme prévu la Société Nationale d’Assurances a indemnisé des victimes d’accidents. Cette opération hebdomadaire de chaque jeudi communément appelée «jeudi sinistre» a permis à l’assureur national congolais de  répondre à ses prorogatives pour environ 370 cas pour ce mois qui touche à  sa fin. Cette information  nous est parvenue grâce au département de communication de ladite entreprise.

En effet, les cas pris en compte par les instances habilitées de la Société Nationale d’Assurances pour ses opérations sont ceux de dix-huit agences notamment la Direction Générale, l’agence du 30 juin, Fikin, Libération, Ngaba, Kintambo, Ndjili, Limete,  Kasa-vubu, Huileries, Bandalugwa, Funa, Ndolo, Yolo, Dgi Gombe, Socimat, Nselemaluku et enfin Mont-ngafula. Soulignons que ces opérations d’indemnisation n’ont concerné que les dossiers contenus dans les branches d’assurances  automobile, Incendie et l’assurance-Vie.

Procédure à suivre

Les affiliés de la Société Nationale d’Assurance ont un devoir : celui de payer les frais d’assurances. Cependant, la Sonas a le devoir de les indemnisé lors d’un quelconque dégât. Mais l’on constate que certains de ses affiliés se plaignent pour l’une ou l’autre raison.   A cet effet, la Sonas exige le respect de la procédure en cas de survenance d’un accident de circulation par exemple. Il faut respecter les étapes suivantes :

1ère étape : faire appel à un officier de Police Judiciaire affecté à la police de circulation routière pour constater l’accident et veuiller à ce que le procès- verbal soit établi conformément aux faits tels qu’ils se sont produits.

2ème étape : en cas de collision avec un autre véhicule, vérifier au lieu de l’accident si votre adversaire est assuré. Cependant, en cas de dommages corporels, il est recommandé de prendre en charge la victime en lui donnant les premiers soins. Car, la Sonas va devoir rembourser toutes les factures.

3ème étape : il est demandé aux victimes de faire la déclaration de l’accident auprès de l’agence la plus proche dans les huit jours. Lors de cette opération de déclaration, la personne doit être munie de sa preuve d’assurance.

4ième étape : Dès que vous constatez que votre adversaire est assuré, il faut exiger que la Sonas attribue un numéro à votre dossier.

5ième étape : au cas où l’affilié de la Sonas est responsable de l’accident, il doit orienter la victime vers une agence proche afin de lui permettre d’entamer le processus de son indemnisation.

Il sied de noter que, la Sonas exige certaines pièces (originales) qui doivent accompagner le dossier afin de faciliter l’analyse du dossier. Le dépôt dans un bon délai est un avantage. Veuillez à ce que l’Officier de la police judicaire qui a établi le procès-verbal le transfère au Parquet Général dans les 48 heures qui suivent. Cependant, l’assuré après avoir obtenu ce numéro, doit adresser une lettre pour lever copie dudit procès-verbal au Procurer Général de la République.

Cette entreprise dirigée par Carole Agito, administrateur déléguée s’est donnée l’obligation de régulariser chaque dossier soumis au niveau ces services dans les 30 jours qui suivent le dépôt de la dernière pièce demandée. Certes, une fausse déclaration peut entrainer l’auteur en justice.

Dorcas NSOMUE

LEAVE A REPLY

*