Simon Kimbangu élu ministre éternel humanitaire

0
35

Le combat du prophète Simon Kimbangu pour la dignité de l’homme noir par la non violence, à l’instar de Martin Luther, malgré la répression coloniale mérite la reconnaissance de toute l’humanité.Cette humanité, qui aspire à vivre dans un environnement de paix et d’égalité de toutes les races, a besoin des repères pour concrétiser ce voeu exprimé par les Nations Unies dans la charte universelle des droits de l’homme ratifié après la seconde guerre mondiale.

C’est ce qui a motivé le Conseil pour la paix des nations et continents à prendre la pertinente résolution  d’élever, au mois d’août prochain, Simon Kimbangu au rang du ministre éternel  humanitaire. Le secrétaire général de CULPAC, Daniel Biko, qui a annoncé cette nouvelle, au cours d’une conférence de presse animée le weekend dernier au restaurant ATRIUM  du Grand hôtel de Kinshasa a justifié cette décision par le fait de l’histoire de ce grand prophète noir qui s’est abstenu de toutes formes de violence pour mener sa lutte contre toutes formes de discriminations raciales subies par ses compatriotes de l’outre sous le régime colonial a été relatée de façon ethnocentrique par les historiens de l’outre côté de l’atlantique.

Il a souligné qu’aujourd’hui,  on parle de Mandela comme du plus vieux prisonnier d’Afrique pour 27 ans passés sous les geôles du régime d’apartheid. Pourtant Simon Kimbangu a croupi 30 ans dans la prison de Lubumbashi.
Pour Daniel Biko, cette élévation permettra de revaloriser le combat de Kimbangu pour la paix gage de bonheur pour tous les êtres humains, sans la moindre discrimination.Il a dans son allocution rendu un hommage mérité à Monsieur GHASAN, le président du Conseil  universel  pour la paix des nations et continents pour ses actions pour dans le monde en faveur de la paix.

Cet héros anonyme d’origine libanaise qui a choisi La République Démocratique du Congo comme sa seconde patrie, milite aux côté d’autres personnes éprises de paix  et de liberté dans le pays de Kimbangu, déchiré pendant plus d’une décennie  par des conflits armés à répétition. Cette conférence a été marquée par la présence du célèbre artiste congolais Lutumba Simaro ,primé autrefois par CULPAC et l’Ambassadeur de paix Ousmane Keita.
Pour rappel, les responsables de cette structure ont regagné le pays 7 ans passé à l’Europe. Ce périple .sponsorisé par le président GHASAN, leur a permis d’organiser de grandes conférences   sur Simon Kimbangu à l’hôtel  Sheraton.

ERIC XEMBAKUNGU

LEAVE A REPLY

*