Signature d’un protocole d’appui au Programme d’Education à la vie familiale

0
189

Maker-Mwangu-Ministre-de-lEPSP (1)Le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté (EPS/INC) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) ont procédé à la signature d’un protocole d’accord pour que cette agence de Nations Unies appuie le développement du « Programme d’Education à vie familiale » au niveau de l’EPS/INC. La cérémonie qui était brève mais significative s’est déroulée le vendredi, 08 avril 2016, dans la salle de réunions du cabinet de ce ministère, dans la commune de la Gombe. Prenant la parole à cette occasion, Maker Mwangu Famba, ministre de tutelle, s’est réjoui du fait que Mme Diene Keita, représentant/résidant du FNUAP à Kinshasa ait accepté de soutenir ce programme, particulièrement après la conférence de Bali sur la planification familiale ; forum auquel il avait participé. L’appui apporté à ce programme permet, selon le ministre, d’avoir des partenaires techniques et financier pour booster cet aspect de notre enseignement qui est particulièrement important grâce au renforcement des capacités des intervenants impliqués dans l’enseignement des méthodes de Planification familiale.

Le ministre de l’EPS/INC a également souligné l’importance de la Planification familiale parce qu’elle permet de mieux planifier le développement, ceci particulièrement en ce moment où notre pays est occupé à mettre en place des stratégies pour permettre à la République Démocratique du Congo (RDC) d’émerger sur le plan mondiale d’ici l’an 2030. Pour ce faire, il a indiqué que le chemin le plus court est de prévenir  en dotant la jeunesse des compétences nécessaires sur la Planification familiale à travers le Programme d’Education à la vie familiale. Non seulement cet enseignement est une source du savoir, mais aussi du savoir-être, du savoir-vivre, du savoir-faire. Le Ministre a expliqué que cette stratégie respecte la « Stratégie sectorielle de l’Education 2016-2025 » qui relève de la vision du Chef de l’Etat qui accorde une grande importance à l’Education pour développer la RDC. Grâce à des thèmes transversaux dont l’un concerne la santé, la planification familiale va aussi concerner la Mutuelle de santé des enseignants.

Nouvelle génération d’élèves maîtrisant la Planification familiale

 Dans cette stratégie éducative, a indiqué le ministre, une grande importance est accordée à la qualité des apprentissages, particulièrement en ce qui concerne l’Education. A ce titre, il a instruit les deux responsables chargés respectivement de l’Education à la vie familiale et de la Mutuelle de santé des enseignants de veiller à la bonne gestion de ce projet et a promis que les fonds mis à la disposition de ce projet seront bien gérés au profit des tous les apprenants.

Auparavant, Mme Diene Keita a félicité le gouvernement et particulièrement le ministère de l’EPS/INC d’avoir le souci d’être à la pointe de la formation de cette nouvelle génération d’élèves maîtrisant la Planification familiale. Elle a noté qu’en RDC, qui est un sous-continent, l’apprentissage du contrôle de la population doit commencer depuis l’école. Elle s’est dit fière de ce premier partenariat qui conduit le FNUAP à appuyer ce Programme.

SAKAZ