Séminaire de formation idéologique : après la Tshangu, Ramazani Shadary dans le District de la Funa

0
97

Après la Tshangu, le week-end dernier, le Pprd, a le mardi 27 mars
2018, mis le cap sur le district de la Funa. La place dite Ymca,
située dans la commune de Kalamu, a refusé du monde. Dans le cadre du
réchauffement et de réarmement moral, l’actuel secrétaire permanent du
PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary, y est descendu pour procéder à la
présentation et l’installation du nouveau secrétaire exécutif
provincial ainsi que des secrétaires exécutifs des différentes
communes de la Funa, qui, comme on le sait, est à la fois un district
et une circonscription électorale de poids. Le Secrétaire permanent du
Pprd en a profité pour sensibiliser les différentes bases venues des
communes de Bandalungwa, Bumbu, Kalamu, Kasa Vubu, Makala, Ngiri
Ngiri, Selembao.  S’exprimant en lingala, Emmanuel Ramazani Shadary a
insisté sur la ferme volonté de cette formation politique de gagner
les élections à tous les niveaux lors des prochaines joutes
électorales.

Au passage, Ramazani Shadary a taclé les politiques qui hier
envoyaient des gens dans la rue pour réclamer ce que tout le monde
attend, à savoir les élections. « le Congo a besoin des candidats
présidents réellement nationalistes », s’est-il écrié.
«Après la Tshangu, nous sommes ici pour gagner les élections à tous
les niveaux», a déclaré Ramazani Shadary. Parmi les nominés, il y
avait Julie Mambulu investi comme nouveau numéro un du Pprd à la Funa.
À ses côtés, d’autres personnalités ont été nommées à tous les niveaux
pour être les fers de lance du Pprd dans le corps-à-corps sur terrain.
Sensible au casse-tête des kinois face à la hausse des prix du pain,
le Pprd s’est engagé à plaider auprès du Ministre de l’Economie pour
que les prix restent inchangés. Comme marque d’ouverture, loin de se
gêner, Ramazani Shadary  a apprécié la sincérité de la population sur
ce dossier.
Des observateurs notent que sous les effets des initiatives de
Ramazani Shadary, le Pprd, subit une cure de jouvence car de plus en
plus des jeunes expriment les vœux d’embarquer dans ce navire. Au
cours de son adresse, Ramazani Shadary a précisé deux choses. A savoir
que d’un il ne s’agit pas d’une campagne électorale. De deux, pour
maintenir sa vivacité, le Pprd  bénéficie des contributions de toute
nature provenant des cadres et militants locaux et des gens de bonne
volonté qui croient au combat que ce parti continue à mener sur le
terrain depuis sa création.
Mercredi, toujours dans la cadre de la formation idéologique, le
Secrétaire Permanent du PPRD a ouvert les travaux du séminaire de
formation idéologique et d’immersion politique des animateurs  des
organes de base de la Funa. On a noté la présence fort remarquée de
certains membres récemment nommés pour animer l’exécutif provincial, à
savoir Jully Mambulu aux côtés de de ses adjoints provenant de 7
communes qui composent ce district.
L’exposé du chef de l’exécutif national du parti présidentiel a porté
sur le nouveau fonctionnement du parti, les stratégies de son
enracinement et sa visibilité dans la Funa, la discipline, la
régularité des réunions et le respect des textes qui régissent la
marche du parti appelé à gagner les élections à tous les niveaux avec
le concours de chaque militant et cadre. D’autres orientations
stratégiques et tactiques ont été données aux nouveaux nominés.
Un autre élément marquant : le Comité exécutif va désormais occuper
le bureau de l’ancien Interfédéral situé sur l’Avenue Sendwe. Les
secrétaires permanents Adjoints, Béatrice Lomea, Willy Bakonga, Willy
Ngopos, Lucain Kasongo, quelques secrétaires Exécutifs nationaux et le
Dircab du Secrétaire Permanent ont assisté aux assises de ce séminaire
de remise à niveau en prévision des échéances  électorales qui
pointent à l’horizon.
F.M.