SCTP : le Conseil d’Administration défie Matata

0
92

Zemanta Related Posts ThumbnailParmi les mesures conservatoires prises jeudi 24 octobre 2013 par le Premier ministre, il y a celle interdisant tout recrutement, nomination, promotion ou mouvement du personnel dans les cabinets ministériels et les entreprises du Portefeuille. Hélas, tel n’est pas le cas à la SCTP (Société Commerciale des Transports et des Ports), ex-Onatra, où le Conseil d’Administration a procédé, le vendredi 25 octobre, à la nomination de nouveaux responsables au niveau des Ports maritimes et des Chemins de fer.

Cette situation a installé un gros malaise au sein du personnel qui proteste contre la violation des directives du Chef du gouvernement. Cadres et agents de cette société en appellent à une prompte réaction du chef du gouvernement en vue du retour au statu quo ante, tel que décidé par lui-même, sur instruction de la « Haute Hiérarchie ».

A ce que l’on sache, la SCTP n’est pas régie par des dispositions particulières qui l’autorisent à déroger aux mesures conservatoires de Matata. Si le Conseil d’administration de cette société estime qu’il y a urgence, il aurait dû se référer à qui de droit avant d’agir. Aussi, le changement des responsables au niveau des Ports maritimes et des Chemins de fer passe, aux yeux de beaucoup, pour une rébellion, qui ne dit pas son nom, contre la décision du Premier ministre. Il s’agit là d’une situation anormale qui appelle rapidement un rappel à l’ordre, à défaut d’une mesure disciplinaire devant servir d’exemple.

                                        Kimp

Kinshasa, le 24 octobre 2013

N° CAB/PM/CCPG/DB/2013/ 6997

Transmis copie pour information à :

                                                            – Son Excellence Monsieur le Président de la

                                                           République, Chef de l’Etat :

                                                           (Avec l’expression de mes hommages les plus déférents)         

                                                            Palais de la Nation

                                                          A Kinshasa/Gombe

                                                            – Monsieur le Secrétaire général a.i.

                                                               du Gouvernement

                                                               A Kinshasa/Gombe

                                                            A Mesdames et Messieurs les Membres du

                                                               gouvernement

                                                            ( Tous) à Kinshasa/Gombe

 

Concerne : Mesures conservatoires

                                                     Mesdames et Messieurs,

                                                            En exécution des décisions prises par la Haute hiérarchie, lors de son adresse devant les deux chambres du Parlement réunies en Congrès, en date du 23 octobre 2013, je vous invite tous à faire montre de patriotisme en maintenant le même esprit de travail et à finaliser les actions prévues dans vos lettres de missions respectives.

                                                           A cet effet, les mesures conservatoires ci-après doivent être observées :

1) interdiction des missions à l’extérieur du pays à tous les membres du Gouvernement et leurs membres de cabinet, sauf pour des missions spécifiques à examiner au cas par cas ;

2) interdiction de conclure de nouveaux engagements financiers, marchés publics et de signer des contrats ;

3) interdiction de recrutement, nomination, promotion et mouvement du personnel à tous les niveaux ;

4) interdiction de cession, transfert et aliénation des actifs de l’Etat ;

5) préparation des dossiers pour la remise et reprise dans les cabinets ministériels

                                                   Je demande à Madame la Ministre du Portefeuille de répercuter ces instructions dans toutes les entreprises publiques transformées en sociétés commerciales et aux ministres sectoriels pour ce qui est des établissements publics ainsi que dans les services publics ( les régies financières) .

                                                  Veuillez agréer, Mesdames et Messieurs, l’expression de ma parfaite considération.

                                               MATATA PONYO Mapon

LEAVE A REPLY

*