Santé Publique : Makwenge annule le jury national 2009-2010

0
30

Le ministre de la Santé vient d’annuler la session du Jury national, édition 2009-2010, des instituts techniques médicale et des instituts d’enseignement médical. Et pour cause ; Makwenge a déclaré détenir des indices de fraude. Cette décision, rendue publique hier au cours d’un point de presse concerne particulièrement les villes de Kinshasa et Matadi.

Selon les statistiques en sa possession, sur 775 participants, 2 élèves ont satisfait, soit 0,25 %, 717 élèves éliminés du programme infirmier.

Les contre-performances sont signalées dans les cours de pathologie, santé communautaire, gynéco-obstétrique, technique professionnelle et la pédiatrie puériculture. Même constat dans la ville de Matadi où, selon Makwenge, sur 107 participants, seule 15 ont satisfait soit 14,1%. « Cette contre-performance des élèves est due au fait qu’ils se sont fiés aux examens frauduleusement retirés », a souligné le ministre qui a affirmé depuis le 29 juin 2010 ; « De la circulation frauduleuse dans la ville de Kinshasa, des copies d’examens du jury national 2009-2010 ».

Aux journalistes présents à son cabinet, il a dit avoir aussitôt instruit le Directeur chef de service de l’enseignement des sciences de santé et de « mener des enquêtes avec le concours de la police pour en découvrir les auteurs.

« Il paraît donc opportun, judicieux et exemplaire de prendre la décision d’annuler la session de Jury national, pour les centres d’examens où la preuve de fraude a été suffisamment établie », a en outre ajouté le ministre qui a souligné que le ministère est « décidé d’appliquer la tolérance zéro à tous les niveaux du système de santé de notre pays ».

La fièvre jaune frappe à Titule

Dans un autre chapitre, le ministre a fait état de la présence de la fièvre jaune à Titule, une localité de la Province Orientale. Il signale 3 décès sur 12 cas d’une maladie forte de fièvre, de jaunisse et de saignement.

Selon les informations rapportées par la Zone de santé locale, c’est depuis le mois de mars 2010 que les cas ont été relevés et des prélèvements de sang ont été faits et des échantillons envoyés à l’INRB et à l’Institut Pasteur de Dakar. 

Tout en instruisant les services compétents, au niveau local, Makwenge a appelé la population a rapporté au centre de santé le plus proche, tout cas de santé avec jaunisse.

Sylvestre Saïdi Nyota

 

LEAVE A REPLY

*