Rutshuru : 14 enquêteurs et 2 chauffeurs de l’Ong CEDERU kidnappés

0
114
16 civils ont été kidnappés, hier dimanche 1er novembre autour de 13h30, à l’entrée de la localité Makoko (entre Kisharo et Katwiguro) à 27km-Est de Kiwanja. Des informations recueillies par le Centre d’etude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO), indiquent que les 14 Enquêteurs du Centre de Développement Rurale (CEDERU)-KIBUTU/GOMA, venaient de clôturer une mission d’enquête et de sensibilisation en Groupement de BINZA dans la Chefferie des BWISHA, au nord-Est de RUTSHURU.
C’est lorsqu’ils revenaient de la localité de KISHARO, Chef-lieu du Groupement BINZA pour GOMA que nos compatriotes, à l’entrée   de la localité MAKOKO (entre KISHARO et KATWIGURU) à 27km-Est de KIWANJA, ont été interceptés. Une dizaine d’hommes armés ont surgi de la brousse pour leur couper la route. Les inciviques leur ont braqué les armes avant de les obliger de descendre de leurs véhicules (2 Jeeps). Ces hors la loi les ont conduit en brousse à destination jusque-là inconnue.
Seules quelques personnes de bonne volonté ont ramené à KISHARO les 2 Jeeps abandonnées sur la route. Des informations qui restent à confirmer, CEPADHO rapporte que 2 femmes parmi les otages auraient réussi à s’échapper de mains des ravisseurs. « S’il arrive que cela se confirme, il pourra rester 14 sur les 16 kidnappés… », a indiqué Oma Kavota, coordonnateur directeur exécutif du CEPADHO.
S’agissant de l’identité des kidnappeurs, des sources concordantes du CEPADHO pointent du doigt les rebelles rwandais de FDLR qui infestent la zone. Ils auraient pris la direction des forêts de MAKOKA-NYABANIRA, toujours dans le même Groupement.
Somme toute, l’organisation considère que ces kidnappings à répétition est un défi majeur aux FARDC, à la Police Nationale Congolaise et aux éléments de la Force de la MONUSCO présents au Nord-Kivu. « Ce cas paraît de trop. Il est temps que le Gouvernement Central Congolais se penche sur ce qui prévaut en ce jour en ce lieu » a conclu Omar Kavota.
Tshieke Bukasa