Rudia II : des éléments LRA appréhendés

0
43

Dans le cadre de l’opération RUDIA 2, quatre combattants ougandais appartenant à l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) ont été appréhendés le 29 avril 2010 à Naparka, situé à 65 kilomètres au Nord-ouest de Banda. Le même jour, les FARDC ont libéré une fille de onze ans enlevée deux jours plus tôt dans la localité de Kaka, située à 17 kilomètres au Nord de Dungu. Le 30 avril 2010, un élément de la LRA a été arrêté dans la localité de Toka, située au Nord d’Aba, dans le territoire de Faradje. Cependant, la situation sécuritaire dans le district d’Uélé est restée très tendue pendant la période sous examen, « mais on a également noté une augmentation significative d’activités des Forces Armées de la République Démocratique du Congo» a reconnu l’interlocuteur de la presse.
En Ituri, la situation sécuritaire au Sud du territoire d’Irumu est restée généralement sous contrôle.

 

Pierre d’acier…

 A Bunia, on a enregistré plusieurs cas de vol et des actes de crimes mineurs. Des mouvements rebelles présumés ont été signalés dans le territoire de Marabo, ce qui a poussé la Force de la MONUC, agissant dans le cadre de l’opération PIERRE D’ACIER, à établir le 6 mai 2010, une Base Opérationnelle Temporaire dans cette région dans le but d’évaluer la situation.
Tanya Takufa (Stg/Ifasic)

 

LEAVE A REPLY

*