RÉVISION DU FICHIER ÉLECTORAL : 47 tonnes de kits d’enrôlement déployées dans le Haut-Katanga

0
206
Corneille Nangaa, secrétaire exécutif de la Commission électorale nationale indépendante que les confessions religieuses, sauf les Catholiques, proposent pour succéder à Apollinaire Malumalu. Photo CENI
Corneille Nangaa, secrétaire exécutif de la Commission électorale nationale indépendante que les confessions religieuses, sauf les Catholiques, proposent pour succéder à Apollinaire Malumalu. Photo CENI
Corneille Nangaa, secrétaire exécutif de la Commission électorale nationale indépendante que les confessions religieuses, sauf les Catholiques, proposent pour succéder à Apollinaire Malumalu. Photo CENI313

La commission Electorale Nationale Indépendante poursuit ses opérations de déploiement des kits électoraux à l’intérieur du pays, dans le cadre de la révision du fichier électoral dans les 1ère et 2ème aires opérationnelles qui regroupent 11 provinces.

Le vendredi 28 octobre, elle a procédé depuis les pistes militaire et civile de l’aéroport international de N’Djili à Kinshasa, au transfert vers Lubumbashi  (Haut -Katanga ) de 47 tonnes des kits d’enrôlement des électeurs et des équipements bureautiques devant servir à l’identification et à l’enrôlement des électeurs dans la première aire opérationnelle. La première rotation, à bord de l’aéronef des FARDC mis à la disposition de la CENI par le Gouvernement de la République Démocratique du Congo, a chargé 13 tonnes des kits constitués essentiellement de différents formulaires à utiliser pendant les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs.
            C’est le Secrétaire Exécutif National de la CENI, Me Ronsard MALONDA, qui a convoyé ces matériels à destination de Lubumbashi. Et les 34 tonnes ont été acheminées par la suite sur Lubumbashi par un cargo de la MONUSCO sous l’œil vigilant de Jean-Pierre KALAMBA MULUMBA, Rapporteur de la CENI, qu’accompagnaient Onésime KUKATULA, Rapporteur Adjoint, Micheline BIE BONGENGE, Questeur Adjointe, Gustave OMBA, membre de l’Assemblée Plénière de la CENI et Verdonck TSHIYA, Secrétaire Exécutif National Adjoint.  Il faut signaler aussi la présence à l’aéroport international de N’Djili du responsable de l’unité électorale de la MONUSCO et du Conseiller Technique Principal du PACEC.
            Séjournant depuis jeudi de la semaine passée dans le Chef-lieu de la province du Haut-Katanga, le président de la CENI, Corneille NANGAA YOBELUO a réceptionné  lesdits matériels en présence des autorités provinciales, et va superviser le dispatching desdits équipements dans les différents villes et territoires des provinces issues du découpage de l’ex-Katanga.
            « Le lancement d’une dizaine de rotations que nous attendons à Lubumbashi est  l’un des hubs principaux logistiques de la CENI. Les matériels qui viennent  concernent aussi bien la province du Haut Katanga que celles du Haut Lomami, Lualaba, Tanganyika et même une partie du Nord Kivu. Les premières rotations se sont effectuées vendredi, soit l’équivalent de 47 tonnes de matériels. Les kits d’enrôlement sont spécifiques à une entité bien déterminées. Ce sont les matériels de la ville de Lubumbashi qui sont arrivés ainsi qu’une des matériels de la province de Lualaba. Ces matériels de Lualaba ont été chargés le soir du même vendredi pour être acheminés immédiatement sur Kolwezi. Le déploiement de ces matériels va coïncider avec la formation que nous allons lancer cette semaine », a expliqué Corneille Nangaa.
             Il a aussi précisé qu’il y a un autre lot de 3.800 groupes électrogènes en train d’arriver par route parce qu’ils ont été débarqués à partir du port de Dar-es-Salaam et seront déployés sur l’ensemble de l’ancienne province du Katanga. «Nous avons approximativement 24 jours pour la cascade de formation ainsi que le déploiement des matériels qui doivent nous amener bien entendu au lancement de la collecte des données avec l’enrôlement proprement dit avec délivrance instantanée  des cartes d’électeur », a-t-il indiqué.
            Par ailleurs, Corneille Nangaa a souligné que son équipe est là aussi pour mobiliser l’ensemble des électeurs. Car, a-t-il dit, l’enrôlement est une compétition inter-provinces, inter-territoires, inter circonscriptions. « Plus vous vous enrôlez, plus vous aurez un nombre important des députés nationaux, de députés provinciaux, de Conseillers municipaux et Conseillers locaux. Nous mobilisons la population pour qu’elle se prépare à cette opération citoyenne. En même temps, nous sommes en train de mobiliser ceux de nos jeunes, qui vont nous appuyer dans cette opération citoyenne afin qu’ils se préparent car la formation va bientôt commencer », a martelé le président de la Ceni.
 
Perside Diawaku