Requête de 212 ONGs pour une enquête internationale

0
29

212 organisations non gouvernementales de la République Démocratique du Congo ont adressé hier mardi 22 juin 2010 une requête au Président Joseph Kabila en rapport avec l’assassinat de Floribert Chebeya et la disparition de son chauffeur Fidèle Bazana. Dans cette requête, elles réitèrent leur demande d’une enquête internationale indépendante en vue de faire la lumière sur ces deux événements tragiques.

Elles insistent auprès de Joseph Kabila Kabange pour qu’il accepte la participation d’experts internationaux et nationaux aux investigations nécessaires à la manifestation de la vérité sur ce crime et cette disparition dont les auteurs et les commanditaires ne doivent pas bénéficier de l’impunité. Floribert Chebeya Bahizire, on s’en souvient, a été retrouvé sans vie le 02 juin 2010 à Mitendi, après un rendez-vous avec l’inspecteur général de la Police Nationale Congolaise, le Général John Numbi Banza Tambo . Et depuis lors, Fidèle Bazana est porté disparu.

Dans leur requête, les Ongs expriment des doutes et de sérieuses inquiètudes quant au sérieux des enquêtes actuellement menées et à la volonté de les faire aboutir. Ces doutes et inquiétudes sont basés sur trois éléments ci-après : les soupçons qui pèseraient sur de hauts responsables de la Police nationale congolaise ; les relations de parenté qui existeraient entre de hauts magistrats et les suspects et le fait que les enquêtes antérieures sur plus de 10 cas similaires de mort violente des défenseurs des droits humains et des journalistes n’ont jamais abouti. Les Ongs rappellent les cas de Pascal Kabungulu, abattu par balles en 2003 ; de Franck Ngyke Kangundu et son épouse Hélène Mpaka et Mpoyi Ngongo abattus  en 2005 ; de Kailu Mutombo et Louis Mwamba Bapuwa abattus en 2006 ; de Serge Maheshe Kasole et Patrick Wilungula abattus en 2007 ; de Didace Namujimbo Borha et Mme Wabihu Kasuba abattus en 2008 ; Bruno Koko Chirambiza abattu en 2009.

Enfin, signalons  qu’un forum de la société civile est organisé ce 23 juin 2010, de 10 h à 15h, au Collège Boboto dans la commune de la Gombe. Tous ceux qui ont connu Chebeya sont invités à venir témoigner sur sa vie et sur l’insécurité à travers le pays

SAKAZ

LEAVE A REPLY

*