Rentrée scolaire 2010-2011 : EPSP, l’année du défi

0
56

L’année 2010-2011 sera une année scolaire différente des autres par la qualité de l’information et de l’enseignement. Cette affirmation est de Maker Mwangu Famba, ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et professionnel (E.P.S.P). Il s’est exprimé ainsi à l’issue d’une visite d’inspection qu’il a effectuée, le vendredi 13 août 2010, dans deux importantes entités de son ministère, à savoir, la Direction des Programmes scolaires et Matériels didactiques et la Station de télécommunication basée au Lycée Professionnel de Matonge, dans la province éducationnelle de Kin/Centre. 

          A la Direction des Programmes scolaires et Matériels didactiques, sur l’avenue des Cliniques, à la Gombe, il s’est rendu compte du niveau d’exécution de ses instructions concernant l’effort de disponibilisation des livres, des programmes des cours et d’autres matériels didactiques avant le retour des élèves dans les classes. Il a mis à profit cette étape pour se rendre compte du bon fonctionnement du nouveau studio d’enregistrement installé au sein de cette direction, grâce à la Coopération belgo-congolaise. Ce studio, a dit le ministre, facilitera la production des émissions scolaires et des leçons modèles à diffuser à travers le pays pour combattre la baisse de l’enseignement, non seulement dans la capitale, mais aussi à travers le territoire national.

            Il s’est ensuite rendu à Matonge où les ingénieurs lui ont expliqué le fonctionnement de cette station connectée directement et en synergie avec d’autres stations scolaires de provinces, à son cabinet de travail, à la Gombe. En effet, à l’EPSP la volonté affichée est d’améliorer, plus que par le passé, le système de communication entre la base et le sommet. Cela va de la communication en temps réel, entre les 30 provinces éducationnelles éparpillées à travers le pays et le ministère ; entre les élèves et les enseignants à travers l’amélioration du niveau d’enseignement par la détention des programmes des cours, des matériels didactiques appropriés et par la transmission adéquate de la matière ; mais aussi entre l’Inspection générale de l’Epsp et les enseignants qui, grâce à un système performant et moderne de télécommunication, vont bénéficier d’un recyclage permanent et de qualité à travers la transmission des leçons modèles, des discussions en vidéo-conférences et des instructions transmises en direct, grâce à ce système de télécommunication par internet et intranet. 

Examen d’Etat : la publication ne s’est jamais arrêtée

          Le ministre a expliqué qu’à terme, grâce à l’installation progressive en cours  les 30 provinces éducationnelles bénéficieront chacune d’une station de télécommunication qui lui permettra d’entrer en contact, par internet et par intranet, avec la ministère national de l’EPSP et de transmettre, en temps réel, des correspondances et dossiers des enseignants traités dans les provinces.

            Au sujet de la publication des résultats de l’Examen d’Etat 2010, il a exhibé des palmarès qu’elle s’est toujours poursuivie en provinces. Pour preuve, les dernières options techniques  ont été publiées à Kinshasa ce lundi. Et le mercredi prochain sonnera la fin pour toutes les options.                  SAKAZ

 

LEAVE A REPLY

*