Réhabilitation de la boucle de Ndjili : démarrage timide des travaux

0
108

C’est la semaine  passée  que les travaux de réhabilitation de la boucle de la commune de Ndjili ont commencé.  Les parties   à réfectionner  comprennent  quatre  portions de route. Il s’agit de la  première entrée de Ndjili jusqu’à la station d’essence du quartier 7,  du tronçon de l’Ecole Primaire Saint Gérard, de l’espace compris entre le boulevard Kimbuta et la place Sainte Thérèse, et de la bretelle qui relie le terminus de Ndjili au boulevard Luemba ( nom d’un ancien bourgmestre de Ndjili). La réfection de cette boucle d’environ 4 kilomètres a été confiée à Safrimex.

Jusqu’ici, cette entreprise de génie civil  a déployé sur ce chantier très peu d’engins et même un personnel limité.

«On en est encore à l’étape de l’assainissement. Le démarrage timide des travaux  est lié au décaissement des fonds. Le travail proprement dit  devrait commencer   à la mi-août. Comme le délai d’exécution est de 10 mois, nous avons jugé bon de démarrer   sans  attendre la libération des fonds.  Dès que le gouvernement provincial aura libéré le premier acompte, nous allons accélérer les travaux», a-t-on appris hier jeudi 29 août 2013  des sources proches de Safrimex. Entre-temps, l’OVD, le maître d’œuvre de cet ouvrage, a dépêché sur le terrain ses agents qui observent de manière discrète l’évolution des travaux.

            On croit savoir que les autorités provinciales vont opérer le premier décaissement  d’ici peu et permettre à  Safrimex de terminer l’assainissement du sol, s’attaquer au terrassement et d’autres étapes.

Visiblement ravis de voir l’Hôtel de ville accorder de nouveau son attention au problème des routes de leur commune  , les usagers de la route aimeraient surtout  que les portions de route à réfectionner, une fois réhabilitées,  leur servent le plus longtemps possible.  L’imminence des pluies pourrait, hélas,  retarder la fin des travaux.

 Jean- Pierre Nkutu

LEAVE A REPLY

*